LE TOGO DE PLUS EN PLUS AUX PORTES DU COMMONWEALTH


Une nouvelle mission du Commonwealth séjourne à Lomé et a eu une séance de travail ce lundi, avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine, le professeur Robert Dussey.
 
Cette mission qui fait suite à celle de février 2017, servira à prendre le pool du développement et de démocratisation du Togo et pour ce faire, la mission aura à rencontrer plusieurs acteurs de la vie sociopolitique du Togo.
Et si l’adhésion du Togo est acceptée à la fin du processus, le pays se fera de nouveaux amis et se rapprochera un peu plus de de la Grande Bretagne, l’Australie, la Nouvelle Zélande, etc…

De même, il côtoiera la vision et la perception britanniques de la politique internationale, une autre culture forcément enrichissante des enjeux internationaux.

"Au point de vue économique, le Commonwealth, à travers le Fonds pour la Coopération Technique (CFTC) et l’Association des pays du Commonwealth, joue un rôle important dans le progrès économique et social de ses membres, en agissant sur leur rythme de croissance économique. Sur le plan commercial, le Commonwealth constitue un vaste marché extérieur (plus de 2 milliards de consommateurs) pour les exportations des produits nationaux togolais ", a déclaré Robert Dussey.

Rappelons que deux autres missions sont attendues avant que la décision finale d’acceptation du Togo ne soit prise par les responsables de l’organisation.

La rédaction
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire