LES OBJECTIFS DE LA PREMIÈRE ÉDITION DU SIEL "ATTEINTS"


Démarrée le O2 juin dernier, la première édition du Salon international sur l'Enfance de Lomé qui a ouvert ses portes au Centre Togolais d'Exposition et Foire (CETEF) a pris fin  lundi dernier sur une note de « satisfaction ».

Selon les organisateurs de ce salon, cette rencontre qui a vu défiler les enfants et les parents, a mis en un lieu unique, un marché destiné à toutes les couches sociales ainsi que la communauté des professionnelles de l'éducation, de la formation, de la santé et l'administration des services à la personne(SAP).

Ce salon riche en couleurs a été une occasion  pour les parents, les tuteurs et tous ceux qui ont la charge des enfants de bénéficier des formations et des ateliers animés par des experts nationaux et étrangers de l'univers de l'enfance  sur l'entretien et le développement de l'enfant. Les bénéficiaires de ces formations et ateliers ont  également eu droit aux démonstrations pratiques idoines qui bannissent toutes attitudes susceptibles d'entretenir l'enfance malheureuse. « Chaque visiteur à trouvé les réponses aux différentes interrogations qui interpellent par rapport à la petite enfance et à l'enfance car l'avenir de nos enfants, élites de demain en dépend », a souligné M. Isaac Bamok, membre du comité d'organisation dudit salon.

Les échanges et les débats sur les différentes thématiques ont été approfondis. Ce fut un cadre d'échanges d'expériences entre les différents acteurs du monde de l'enfance et  des propositions ont été faites sur les actions à mener dans le cadre de la prise en charge de l'enfance. Au cours de ce salon,  des structures en charges des enfants tels les orphelinats, les Organisations Non Gouvernementales(ONG), se sont vues décerner des prix d'encouragement pour leur dévouement à la cause des enfants. Des compétitions inter-écoles sanctionnées par des prix  ont également été au menu des activités de ce salon.
Cette première édition du SIEL a été placée sous le thème « Œuvrons tous pour une enfance heureuse des enfants » et se veut une véritable université de la petite enfance et de l'enfance et constitue une vitrine d'exposition de différents objets ou de nouvelles découvertes de jeux ludiques.

Des tours de magies, un mini concert, bref une journée récréative à l'endroit des enfants ainsi que la remise des récompenses aux  différents établissements ayant participé  au salon ont  marqué le dernier jour .

Esaie E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Charles K. P. AKOUETEH

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire