PROGRAMME MCA : LE TOGO SUR LA BONNE VOIE



Déclaré en décembre 2015 éligible au programme "Treshold" par le Comité d’administration du Millenium Challenge Corporation (MCC), le Togo reçoit dès lors, des missions de cette organisation américaine pour l’évaluation de la situation socio-économique et politique du pays. Ce mercredi, une délégation de cette organisation a échangé avec le Premier ministre, Komi Sélom Klassou. Au cours de ce tête-à-tête entre la délégation du MCC conduite par Mahmout Bah et le chef du gouvernement, il était question d’établir le bilan des efforts consentis par le Togo sur le plan socio-économique et politique. Ce bilan qui permettra au Togo de bénéficier du fonds du Millenium Challenge Account (MCA), semble être positif.


D’après  Mahmout Bah (Photo), le Togo a connu des progrès significatifs. Cette remarque positive garantie donc une légitimité pour bénéficier de ce fonds.

Cet entretien avec le chef du gouvernement et le bilan dressé, marque la fin de la troisième étape du processus d’éligibilité et ouvre la quatrième.

 « Le programme seuil a 4 étapes, nous sommes à la fin de la 3ème étape qui est le développement des projets spécifiques. Nous enclenchons la 4ème étape qui consiste à négocier et à définir les
exigences de ce programme, à développer un budget et à mettre en place une structure de mise en œuvre », a déclaré Mahmout Bah.

Avec les fonds qui seront mis à disposition du Togo, le gouvernement envisage de renforcer les secteurs fonciers, agricoles, technologiques et communications.

Engagé dans la promotion des nouvelles technologies de l’information et de la communication, le Togo a présenté au cours de l’entretien, les différentes initiatives du gouvernement à la
délégation. Ces initiatives ont aussi retenu l’attention des visiteurs.

« Nous sommes dans une logique, celle de moderniser l’économie togolaise. C’est une vision pour un développement durable et nous sommes dans la même logique que le gouvernement togolais », a conclu  Mahmout Bah.

Esaïe E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire