SATCHIVI PROCHE DE LA CONDAMNATION



Pour "avoir occasionné des troubles" sur le campus universitaire de Lomé à travers une Assemblée générale non autorisée, l'étudiant Folly Satchivi est attendu devant les juges ce lundi pour répondre de ses actes. 

Ils sont encore 6 étudiants détenus à la prison civile de Lomé. Sarchivi (Photo), étant le premier suspect des auteurs des incidents survenus les 14, 15 et 16 juin derniers à l'université de Lomé, est attendu ce lundi devant les juges de la Chambre correctionnelle du Tribunal de Lomé pour s'expliquer. Au vu des faits qui lui sont reprochés,  il risque de passer encore des mois à la prison. 

En effet il lui est reproché l'organisation d'une manifestation non autorisée, de trouble à l'ordre public et l'excitation à la violence.  Malgré les dénonciations et le soutien des organisations de défense des droits de l'homme à Satchivi, les autorités judiciaires ne comptent pas céder. 

En fin de soirée de ce lundi,  le sort de Satchivi sera connu. 

Esaïe E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire