TOGO : LA CNDH, PLUS CRÉDIBLE QU’AVANT


Le gouvernement togolais souhaite remettre au goût du jour les questions des droits de l’homme. Raison pour laquelle le Conseil des ministres du  31 mai a adopté un projet de loi organique portant composition, organisation et fonctionnement de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH).

Ces changements consistent pour le gouvernement à doter la CNDH de plus de moyens tant humain que matériel. Le gouvernement souhaite ainsi  améliorer  « le mode de désignation des membres ainsi que la diversification des corps de provenance de cette institution et assurer à la CNDH, les moyens nécessaires pour la réalisation de ses nouvelles missions, notamment celles de la prévention de la torture par un mécanisme mis en place à cet effet »  lit-on dans le communiqué sanctionnant le conseil le conseil des ministres.

La CNHD est créée depuis une trentaine d’années mais peine à se faire entendre ces derniers temps.  On retiendra que le gouvernement a fait adopter la loi n° 2005-004 du 09 février 2005 pour dit-on  « renforcer l’indépendance et l’efficacité de cette institution et a permis  à la CNDH d’être accréditée par le comité national de coordination des institutions nationales de promotion des droits de l’Homme au Statut A depuis 1999 ».

La CNDH est la toute première institution nationale des droits de l’homme en Afrique. Elle a pour mission d’assurer la protection et la défense des droits de l’Homme sur toute l’étendue du territoire de la République Togolaise; de promouvoir les droits de l’Homme par tous les moyens et de procéder à la vérification des cas de violations des droits de l’Homme.

Antoine A.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Charles K. P. AKOUETEH

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire