TROIS PERSONNALITÉS ONT RENDU VISITE A FAURE GNASSINGBE


Au palais de la présidence ce mardi, le président de la République Faure Gnassingbé s’est entretenu avec trois hautes personnalités. Il s’agit respectivement du directeur adjoint du département Afrique du Fonds Monétaire International (FMI), Dominique Desruelle,  de la ministre des Affaires Etrangères de Madagascar, Béatrice Attelah et de l’ambassadeur de la Grande Bretagne au Togo, M. Jon Benjamin.


Entre Faure Gnassingbé (Photo) et Dominique Dersuelle, les échanges ont porté sur  les perspectives économiques du Togo. A ce titre, le FMI s’est engagé à soutenir la politique du développement du gouvernement togolais par une enveloppe de 140 milliards de CFA. Abordant ce sujet du développement, l’émissaire du FMI a salué les efforts déjà consentis par le Togo pour assurer la bonne gouvernance.

En seconde  audience, le président Faure a reçu la ministre des Affaires Étrangères de Madagascar, Béatrice Attelah. La diplomate malgache, également présidente de la Conférence des ministres de la
Francophonie, a discuté des préparatifs de la conférence des ministres de la Francophonie qui aura lieu à Lomé en novembre prochain.
Concernant les préparatifs, elle n’a pas caché au chef de l’État sa satisfaction vis-à-vis des avancées constatées. En dehors des préparatifs de la conférence ministérielle, Faure Gnassingbé et son hôte ont également abordé la coopération  bilatérale entre le Togo et le Madagascar et celle régionale entre la CEDEAO et le COMESA.

A cette occasion, Béatrice  Attelah a transmis un message de félicitation du président malgache au chef de l’État pour son élection à la tête de la Communauté Économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

La dernière personnalité à avoir rendu visite ce mardi au n°1 togolais, est l’ambassadeur de la Grande Bretagne au Togo, M. Jon Benjamin. Celui-ci  en fin de mission a parlé  des défis et chantiers liés à la présidence en exercice  de la CEDEAO et de la coopération bilatérale entre son pays et le Togo.

C’était une journée chargée pour le chef de l’État qui, a désormais une charge de plus.


Esaïe E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire