AWANDJELO A SA CIMENTERIE


Le chef de l’État, Faure Gnassingbé a inauguré, ce samedi à Awandjélo dans la préfecture de Kozah, une cimenterie du groupe allemand Heidelberg Cement. Cette inauguration grandeur nature lance les activités de la nouvelle industrie cimentière.
 
D’une capacité de production annuelle de 250 000 tonnes au démarrage, l’usine cimentière d’Awandjélo répondra aux besoins en ciments des populations de la région septentrionale du Togo qui est souvent confrontée à une pénurie dudit produit.  Aussi, fournira-t-elle du ciment aux pays de la sous-région.

« Elle est une réponse concrète aux difficultés que rencontrent les populations des régions septentrionales du pays à se procurer du ciment à certaines périodes de l’année. Désormais, elles n’iront plus s’approvisionner à Lomé. Elles trouveront le ciment dont elles ont besoin sur place ici même à Kara », a déclaré Gabriel Ihou, le ministre de l’Industrie et du tourisme.

D’une valeur de 12 milliards de FCFA, et dont la pose de la première pierre a été effectuée le 4 juillet 2015 par Faure Gnassingbé, la cimenterie d’Awandjélo est le fruit d’une coopération franche et sincère entre le Togo et l’Allemagne. Et, elle contribuera à résorber le taux de chômage dans le pays en général et en particulier dans la région de la Kozah, en créant 500 emplois directs.

Rappelons que tout comme à Lomé, la capitale, toutes les dispositions sont prises par le groupe allemand pour une production de ciments à Awandjélo répondant aux normes de qualité, de sécurité et de protection de l’environnement.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire