FAURE ET ALI PRÉOCCUPÉS PAR LA SÉCURITÉ ET L’ÉCONOMIE AFRICAINE


En visite de quelques heures ce jeudi, sur la Terre de nos Aïeux le président gabonais, Ali Bongo et son hôte Faure Gnassingbé ont réfléchi sur la situation sécuritaire et socio-économique de l'Afrique. 

C'est dans le but de renforcer les relations de coopération entre le Togo et le Gabon, et aussi entre les sous-régions ouest africaine et centrale que le nº1 a rendu une visite de travail à son frère et ami du Togo. Les deux chefs d’États, abordant les questions économiques,  ont émis le vœu de créer un cadre de partenariat gagnant-gagnant entre la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC).


« Plusieurs de nos pays sont confrontés au problème de terrorisme. Tout ceci a un impact sur le développement économique de nos deux régions. Ce sont des sujets d’inquiétude pour nous tous. Nous avons discuté de la meilleure manière pour nos deux régions de s’entendre pour lutter contre ce fléau», a indiqué Ali Bongo à la suite de leur entretien.

S'agissant de la situation sécuritaire,  les deux présidents ont jugé nécessaire une collaboration entre les deux sous régions ouest et est africaines pour faire face aux menaces terroristes. 

«La question du terrorisme ne préoccupe pas uniquement la CEDEAO, mais aussi la CEEAC. Nous essayons de faire en sorte que les deux organisations puissent mieux coopérer pour lutter contre ce fléau qui doit être combattu dans un cadre international», a laissé entendre le gabonais Ali Bongo.


Au-delà des valeurs de paix et de sécurité, et de coopération que partagent le Togo et le Gabon, les deux pays sont aussi liés par une histoire d’amitié entre les feux présidents Gnassingbé Eyadéma et Omar Bongo.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire