LE CONSEIL DE L’ENTENTE SE REDYNAMISE A LOMÉ


Pour la réussite de la 12e réunion ordinaire des ministres des Affaires étrangères des pays membres du Conseil de l’Entente qui a lieu vendredi à Lomé, des experts de l’organisation sont à l’œuvre depuis ce lundi dans la capitale togolaise, pour préparer les différents documents à savoir les rapports d’activité, le budget, la gestion des conflits et surtout l’avenir du Centre régional de formation pour l’entretien routier (CERFER) qui seront au cœur de cette réunion.
 
Ce Conseil qui regroupe le Bénin, le Niger, le Burkina Faso, la Côte d’ivoire et le Togo souffre de financement pour ces activités ce qui  oblige Mme Abra Afetse-Tay, la Secrétaire générale du ministère togolais des affaires étrangères à l’ouverture des travaux du Comité des Experts du Conseil de lancer un appel aux différents pays à honorer leurs engagements vis-à-vis de l’organisation pour lui permettre d’atteindre les résultats escomptés . 

« J’en appelle également à notre esprit d’ouverture et du sens de compromis afin que tous les points devant faire objet de décision soient adoptés », a-t-elle déclaré.

Pour sa part, le Secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente, Patrice Kouame, a souhaité que les conclusions des travaux de Lomé relancent définitivement l’organisation.

Actuellement présidé par le chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé,  le Conseil de l’Entente est une organisation sous régionale qui entend jouer un rôle politique, mais surtout économique et de développement.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire