PROJET REDD+ UN BILAN SATISFAISANT A MI-PARCOURS

Le comité de pilotage du projet Préparation à la REDD+  et les différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre dudit projet, étaient en atelier d’échanges le vendredi 7 juillet dernier. Il s’agit

au cours de la rencontre de passer en revue le bilan à mi-parcours du projet environnemental.
Au cours de cet atelier d’échanges, les participants ont fait le point sur la mise en œuvre des recommandations de la première réunion qui s’est tenue le 23 février 2017.Les échanges ont aussi porté sur l’état d’avancement  du processus REDD+, notamment les principaux acquis, les difficultés rencontrées, les forces et faiblesses, de même que les perspectives.


Au terme de la rencontre  les participants ont adressé au Fonds de partenariat pour le carbone forestier (FCPJ) une  requête de fonds traditionnels en vue de permettre au Togo d’achever son processus de préparation à la REDD+. Cette requête sera soumise à évaluation dans les prochains jours.


Au vu des résultats satisfaisant enregistrés  à mi-parcours de ce projet qui s’achève en 2019, le ministre de l’environnement et des ressources forestières, André Johnson, a remercié tous les acteurs qui ont œuvré pour ce succès.

« Je rends également toute ma gratitude au Chef de l’État, au Premier Ministre et à tous les ministres pour leur engagement en faveur de la gestion durable des ressources forestières, gage du développement harmonieux au Togo », a-t-il indiqué.


Le Togo, d’après Serge Menang Evouna, représentant du charger du REDD+ à la Banque Mondiale,  est un pays modèle dans la mise en œuvre de ce projet  mondial de réduction des émissions de gaz dues à la déforestation et à la dégradation des forets.


Esaïe E

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire