FAURE GNASSINGBE ASSURE DEUX MILLIONS D’ÉLÈVES DÈS LA RENTRÉE PROCHAINE


Le gouvernement togolais a lancé ce mercredi à Lomé "School Assur", un projet de protection sociale destiné à 2 millions d’écoliers et d’élèves sur l’ensemble du territoire national. Ceci  en collaboration avec des sociétés d’assurances NSIA et Ogar.

C’est depuis 2010 que le gouvernement a initié un processus d’inclusion et de développement destiné principalement à sortir une importante partie de la population togolaise de la pauvreté et de la précarité. Suite au succès de cette politique d’inclusion, le gouvernement s’est inscrit dans une dynamique  d’offrir à la jeunesse scolarisée, une protection sociale. Il s’agit d’une prise en charge d’assurance gratuite incluant les risques de maladie et responsabilité civile à partir de la rentrée scolaire 2017-2018 pour les 2 millions de bénéficiaires.

Pour le gouvernement,  les élèves scolarisés représentent la force vive de la nation et seront amenés à la fin de leurs parcours scolaires à être les acteurs de la vie du pays.

En effet, le projet vise à permettre à tous les élèves de disposer d’une protection sociale minimale afin qu’ils puissent être protégés contre les conséquences financières découlant d’une maladie ou d’un accident. Il s’agit principalement de leur permettre de pouvoir se soigner convenablement et de se prémunir contre les conséquences financières des maladies et des évènements accidentels pouvant survenir durant leurs parcours scolaires.


Cette   protection sociale via une assurance a pour objet de garantir le paiement d’une indemnité en cas d’invalidité et le remboursement des frais médicaux dans la limite d’un plafond défini à l’occasion d’un accident au cours duquel l’étudiant assuré serait victime. Ce qui éviterait aux parents de sacrifier leurs ressources pour les soigner ou s’endetter pour couvrir les factures de soins, comme c’est le cas actuellement pour de nombreux parents d’élèves.


Ce projet de protection sociale pour les élèves vient s’ajouter aux nombreuses initiatives du Chef de l’État, Faure Gnassingbé dans le cadre de son mandat social.

 
"Si nous rapportons le programme Assur School avec ce qui a été fait, le Togo va effectuer un saut qualitatif et approcher 40% de couverture de la population" a indiqué le professeur Moustapha Mijiyawa, ministre de la Santé.

Tout en saluant cette initiative de Faure Gnassingbé, Jean Kakou Diagou, le PDG de NSIA a fait observer la singularité de ladite initiative qui conduira à la réduction de la pauvreté.

"C’est un projet innovant encore vu nulle part. L’Etat a choisi nos deux compagnies, des groupes spécialisés dans la gestion de la santé. La gestion sera faite en professionnel. C’est aussi une lutte contre la pauvreté", a-t-il déclaré.

Thierry Affanoukoé

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire