LA HAAC VEUT D’ÉQUILIBRE D'INFORMATIONS DANS LA PRESSE INTERNATIONALE


Le traitement de l'information liée à la marche du PNP du samedi dernier par les médias internationaux n’aurait pas été équilibré. D'où la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC), a au cours d'une rencontre d'échanges invité les correspondants des médias étrangers à plus de professionnalisme. 

Pour la HAAC et comme l'a constaté certaines organisations étatiques et privées, les informations, suite à la marche, relayées par les médias internationaux ont souffert d'une insuffisance. Elles ne sont pas équilibrées.

Le président de la HAAC, Pitang Tchalla (Photo), a relevé que dans les informations rendues par la presse étrangère,  une seule partie avait eu l'occasion de s'exprimer. 

A ce constat,  les correspondants ont indiqué que généralement dans de pareilles situations, les autorités publiques généralement du pays au pouvoir "ne se rendent jamais disponibles pour apporter des éclairages".

Cette réponse a été approuvée par le président de la HAAC, qui a d'ailleurs pris l'engagement de faciliter le contact entre les médias locaux ou internationaux avec les autorités publiques. 

Dans le but d'accompagner les médias internationaux à bien faire leur travail,  la HAAC les a invité à remplir dans les meilleurs délais les dispositions prévues par le code de la presse. 

Pour rappel plusieurs médias internationaux ont leurs correspondants au Togo depuis des années. 

Thierry Affanoukoé
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire