LE CAP 2015 ET LE PNP PROMETTENT POURSUIVRE LE COMBAT POUR LA LIBÉRATION DU TOGO


En mémoire des morts de la marche du samedi dernier, le CAP 2015 et le Parti national Panafricain (PNP) lancent une "opération ville morte" ce vendredi et invitent tous les partis de l’opposition et les organisations de la société civile à se joindre à eux  pour venir à bout du régime cinquantenaire qui est hostile à tout changement.

Au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi à Lomé, ces responsables de l’opposition togolaise jugent le régime RPT-UNIR "incompatible avec l’intérêt supérieur de la nation togolaise".

Pour eux, la répression sanglante des manifestants du samedi est inadmissible et montre à suffisance que le RPT-UNIR est prêt à tout pour la conservation du pouvoir.

"Au regard des menaces proférées par le ministre de l’administration territoriale et celui de la sécurité, tout semble aujourd’hui porter à croire que les violences avaient été soigneusement planifiées par le régime RPT-UNIR pour étouffer les revendications légitimes des populations togolaises dans le seul but de se maintenir au pouvoir malgré le rejet massif dont il est l’objet de toute part", ont-ils déclarés.

Ils promettent que ces crimes ne resteront pas impunis car ils sont déterminés à poursuivre le combat commun pour la libération du Togo.

Thierry Affanoukoé
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire