LE PREMIER ESPACE FÉMININ S’EST OUVERT A LOMÉ


A l’initiative du coordonnateur du programme  pour la promotion  du genre de PPDC-AFRICA, Adamas Koudou a été lancé jeudi à Lomé le premier espace d’échanges dédié à la femme.

Il s’agit d’un  cadre  formel  qui réunira chaque mois, des femmes entrepreneures, des  femmes cadres, femmes d’affaires  et les jeunes filles  autour des thématiques liées à la promotion de la femme togolaise dans la société.

L’espace physique de discussion et de formation  offre l’occasion  pour les femmes, les jeunes filles, les hommes  de mener des échanges d’une manière chaleureuse et conviviale pour trouver des solutions et réponses optimales aux questions liées aux rapports humaines entre homme et femme.

« Le forum de discussion pro Genre  a été suggéré   comme espace de rencontre pour détendre l’atmosphère permettant à chacun et chacune de s’exprimer  sur les problèmes humains.  Le leadership de la femme   est   une thématique en débat  dans la société mais il se fait que   la réalité n’est pas encore ça, les femmes  demeurent toujours absentes sur la scène politique, économique  et dans les instances décisionnelles de notre pays »,    a martelé Adamas Koudou (Photo),  initiateur de l’espace.

La finalité  de la démarche poursuit-il est  d’amener les jeunes filles, hommes, femmes, à avoir une compréhension du genre féminin, de l’émancipation, du leadership dans l’atteinte des objectifs de développement durable qui  promeut l’égalité  des sexes et l’intégration de la femme  dans la société.
Le premier rendez-vous  déroulé jeudi à l’hôtel Muget de Lomé,  a connu la participation  de la promotrice du centre d’incubateur, INNOVU’P, Candide Léguedé,   des femmes leaders,  du représentant genre de Plan Internationale,  des représentants  du  ministère de la promotion de la femme,  des jeunes filles, des hommes etc….
  
Cet espace genre  se révèle comme un cadre cordial  pour  partager, réfléchir et discuter pour ensemble trouver  des  réponses aux questions   humaines entre  homme et femme en vie privée  ou professionnelle.

L’activité s’inscrit dans les actions devant concourir à la réalisation de l’ODD 5  qui consiste à parvenir  à l’égalité de sexe et autonomiser les femmes et filles.

Le prochain rendez-vous est fixé au mois de septembre  prochain à Lomé. 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire