LES FIDÈLES DU MIPC ONT VU LA GRANDEUR DE DIEU


Les quatre jours de jeûne et de prière de l'église Ministère International de Prière du Changement (MIPC) ont été marqués ce dimanche par un grand culte d'action de grâce. Un culte qui a connu la participation des hautes autorités de ladite église et du Chef, Togbé Azanléko Patrice.

Comme annoncé les quatre jours de rencontre spirituelle ont été riches en séance de prières, de prédications,  de délivrance, de guérison et d'enseignements. Ces différentes activités ont permis aux fidèles et aux croyants qui ont massivement pris part à la rencontre de rechercher la face de Dieu et d’obtenir sa miséricorde pour leurs bénédictions. Et les croyants qui ont vu la gloire de Dieu se manifester dans leurs vies durant les quatre jours de réunions, ont comme prescrit dans les Saintes Écritures, rendu témoignage. 

"Mon fils ne marchait pas. Je suis passée par des hôpitaux sans avoir trouvé une solution convaincante. Mais quand j'ai eu écho du Pasteur Joseph Adjognon sur une chaîne de télévision, j'ai décidé de venir ici avec mon fils et Dieu merci il a trouvé effectivement la guérison. Grâce à Dieu, il marche bien maintenant", a témoigné une dame. D'autres encore ont gagné de l'emploi à l'issue de la précédente convention de Pâques. Ils ont aussi rendu témoignage. 

Au cours des quatre jours,  le Rév Joseph Adjognon Joseph (Photo) avait à ses côtés le Bishop Dr. Georges Boakye, venu spécialement des États-Unis pour la convention.  Celui-ci a indiqué qu'il est inadmissible que la "croissance d'une église comme celle de MIPC soit perçu par les hommes comme liée à l'œuvre d'un esprit maléfique".

S'agissant du thème de la rencontre qui est: "Dieu se souviendra de toi", tiré des livres des Juges 15:19, le Rév Joseph Adjognon  a expliqué qu'il s'agit d'amener les fidèles à  inviter Dieu dans leurs vies.

"L'homme doit demander à Dieu de se souvenir de lui. Dans certaines situations,  l'homme pense qu'il est abandonné par Dieu. Et cette pensée amène bon nombres de chrétiens à prier davantage. Voilà pourquoi nous voulons ensemble demander à Dieu de se souvenir de nous et du Togo tout entier.  Car, si Dieu se souvient de toi, il fera de grande chose dans ta vie peu importe ta situation et ton rang social", a-t-il indiqué. 

Cette convention spirituelle qui a lieu annuellement,  est à sa 12ème édition. Elle a connu la participation des églises MIPC de Kpalimé, de Notsè, de Tsévié, Ghana etc.….


Esaïe E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire