POUR UNE MIGRATION SURE, ORDONNÉE ET RÉGULIÈRE : L’ASSOCIATION DES RESSORTISSANTS TOGOLAIS EN BAVIÈRE SE MOBILISE


L’Association des Ressortissants Togolais en Bavière (Allemagne),  en collaboration avec l’association Visions Solidaires et l’Association Humanitaire pour Tous (AHUTO) Suisse, organise ce 17 aout 2017, une journée de sensibilisation et d’information à l’endroit des jeunes de la ville de Sokodé. L’objectif de cette rencontre est de promouvoir la nécessité d’une migration sure, ordonnée et régulière auprès des jeunes de Sokodé, une zone à fort taux de migration au Togo, en vue d’atteindre la cible 10.7 des Objectifs de Développement Durable définis par les Nations Unies.

La ville de Sokodé offre cette particularité de voir ses fils et filles partir en migration dans différents pays d’Afrique et d’outre-mer. La crise politico-économique des années 90 et 2000 au Togo a permis aux populations de cette zone de découvrir de nouvel horizon dans leurs aventures migratoires. 

Beaucoup de fils et filles de Sokodé ont ainsi immigrés en Europe et particulièrement en Allemagne en tant que demandeur d’asile ou dans le cadre de regroupement familial. Malheureusement, cette vague migratoire vers l’Europe se caractérisa par la suite par une migration irrégulière via le Niger et la Libye à  travers la méditerranée pour rejoindre l’Europe. Cette aventure se termine le plus souvent par la perte en vies humaines de beaucoup de jeunes diminuant ainsi les pays de ses bras valides capables de travailler pour son développement. Cette situation dramatique a obligé l’Association des Ressortissants Togolais en Bavière (Allemagne) et ses partenaires à se mobiliser pour échanger avec les jeunes de Sokodé et leurs parents, en vue de trouver une solution à ce fléau.

Ainsi en prélude, à cette sensibilisation, les organisateurs ont initié une rencontre avec les autorités locales pour avoir leurs avis sur la politique menée à l’endroit de ces jeunes pour leur motiver à ne pas tenter cette aventure périlleuse. 

Le préfet de Tchaoudjo, le Col Matéindou Monpiong, a salué l’Association des Ressortissants Togolais en Bavière pour leur initiative qui ne vient qu’en appui aux multiples actions  que le gouvernement mène en faveur de l’épanouissement des jeunes. « Depuis  l’élection présidentielle de 2015, le  chef de l’État a placé son mandat sous le sceau du social. C’est ainsi que plusieurs projets et programmes ont été entrepris visant l’épanouissement des jeunes », a-t-il déclaré.

Malheureusement, a-t-il déploré, beaucoup de jeunes de Sokodé cherchent à partir en aventure et à travers une voie périlleuse qu’est la mer. Selon le col Monpiong, 8/10 jeunes de Sokodé ne jurent que par l’immigration. Il a saisi cette occasion pour lancer un appel aux parents  à plus de responsabilité vis-à-vis de leurs enfants. 

« Les parents doivent éduquer leurs enfants depuis la naissance jusqu’à leur trouver une place au sein de la société pour qu’ils ne puissent pas constituer une charge ou un danger pour leur communauté », a-t-il poursuivi.

Pour  le président de la Délégation Spéciale de la Commune de Sokodé, M. Allassane Tchakpédéou, c’est le snobisme qui pousse certains jeunes à tenter certaines choses. « Ce n’est pas parce que X a réussi en aventure, que le bonheur de Y se trouve aussi de l’autre côté. On peut rester chez soi et entreprendre quelque chose, réussir sans pouvoir aller en aventure », a-t-il expliqué.

Le secrétaire général de l’Association des Ressortissants Togolais en Bavière, M. Babadéré Fofana, a souligné que les jeunes de Sokodé sont toujours nombreux à tenter l’aventure vers l’Europe. Ils, a-t-il dit, se retrouvent entre les mains des trafiquants qui abusent de leur confiance ou les maltraitent pour arracher leurs biens et les laisser sans aucun moyen de continuer leur route. Face à cette situation, a poursuivi M. Fofana, il s’avère nécessaire  de sensibiliser les jeunes aux problèmes liés à la migration vers l’Europe. 

« Nous voulons  à travers cette sensibilisation, contribuer à lutter contre les drames liés à la migration irrégulière des populations de Sokodé, renforcer les liens entre la diaspora originaire de cette région vivant en Allemagne et sa région d’origine et créer des espaces de discussion entre la diaspora et les candidats à la migration vers l’Europe pour donner une vraie image des réalités de la vie en Occident », a-t-il soutenu.

Gapola
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire