DÉVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE : LE CAC APPELLE LES JEUNES A UN ENGAGEMENT CITOYEN VOLONTAIRE


S’organiser pour  participer ensemble au développement de leurs communautés, c’est le message que portent les jeunes du Club d’Actions Citoyenne (CAC) dont le premier anniversaire a été commémoré ce 25 septembre 2017 dans le canton de Mission Tové dans une grande ambiance festive. 

Au cours de cette première célébration dénommé « Doumévi zan » l’assistance divine a été demandée par les membres du CAC au cours d’un culte d’action de grâce à la paroisse évangélique presbytérienne de Mission Tové.  

Placé sous le thème : « Engagement citoyen des jeunes dans le développement de leurs localités : cas de Mission Tové », les différentes activités qui ont meublé l’événement depuis le 22 septembre 2017, ont servi de cadres de sensibilisation de la jeunesse à être de véritables artisans de développement de leurs communautés. 

La participation communautaire au développement des communautés est un acte patriotique et citoyen. « Cette contribution doit être volontaire et patriotique. Elle peut se faire de différentes façons, notamment par le travail, le financement ou la participation aux décisions et aux activités communautaires », a souligné le premier responsable initiateur du CAC, Eli Goka-Adokanu. 

Pour le CAC, les communautés bénéficient de l’État des services publics ou privés (école, hôpitaux, transports, etc…) ou d'infrastructures (routes, réseau d'eau ou d'électricité, etc...). Mais pour garantir un bon usage et fonctionnement de ces infrastructures, les  citoyens aussi doivent  participer à leur gestion, entretien  et exploitation quotidienne.
  
Mis en place avec l’assistance technique du réseau « Initiative des Journalistes Africains pour la Citoyenneté »,  le CAC qui regroupe des jeunes leaders, des élèves, des étudiants et des jeunes cadres des a pour ambition d’avoir une représentation sur toute l’étendue du territoire national en vue de servir de cadres de réflexion et d’actions citoyennes aux jeunes des communautés à la base.

Rappelons que ce premier anniversaire a été aussi marqué par une possession dans le canton et un pique-nique.

Thierry Affanoukoé
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire