DU GROUPE TOGO TELECOM A LA HOLDING TOGOCOM : LA TRANSFORMATION EN MARCHE!


Depuis notre dernière publication sur les grincements de dents qu'il y aurait autour de la transformation de Togo Télécom, on a jugé utile de revenir sur ce processus pour en faire découvrir comment il est conduit. Ainsi, il ressort que cette transformation du Groupe Togo Telecom se veut une mise en commun des compétences des deux entités que sont Togo Telecom et Togo Cellulaire dans l'optique d'offrir de meilleurs services à la clientèle, notamment en termes d’accessibilité et de prix, et de mieux positionner le nouveau groupe par rapport à la concurrence. C'est pour ce fait qu'il est question ni plus ni moins d'une fusion de Togo Télécom et Togo Cellulaire pour obtenir la nouvelle holding à trois filiales, créée par décret pris en conseil des ministres le 13 juillet 2017, mais seulement on parle de transformation parce que, il est aussi question de procéder à leur restructuration.


Il nous souvient donc que dans le décret portant création de la Holding, il était indiqué que cette transformation est bien une nécessité vu les demandes et des attentes sans cesse croissantes de la population qui n'a pas cessé de réclamer plus de débit Internet et des prix à la portée de sa bourse. Mais contrairement à cette demande, on constate avec évidence que les performances du secteur des télécoms sont aujourd’hui insuffisantes face à la montée en flèche des demandes des consommateurs, notamment pour ce qui est de « l'accessibilité ». Il faut entendre par accessibilité, la couverture, le prix et la disponibilité ainsi que la «qualité de service». Il est relevé que ce constat porte sur l’ensemble des fournisseurs de services de télécommunications au Togo. C'est la conclusion à laquelle amène l’état des lieux des sociétés étatiques. Bien que l’ensemble des prestations fixes et mobiles Internet soient concernées, la principale défaillance des services proposés touche l’accès à Internet.


D’une source proche du dossier et qui a laissé apparaitre sur le net le format de la transformation, il ressort que "le projet de transformation du Groupe Togo Telecom engagé aujourd’hui s’articule autour de 11 projets, 80 chantiers et 950 actions. Chacun des 11 projets est géré par 1 binôme (1 directeur de Togocel et 1 directeur de Togo Telecom) qui supervise les responsables des 80 chantiers", que "ces chantiers se divisent en 950 actions menées par les salariés du groupe. Au total plus de 1.000 employés travaillent en collaboration sur la transformation. La transformation se déroule sous le pilotage des directeurs généraux de Togo Telecom et de Togo Cellulaire"". Aussi rapporte-t-on que "le processus de transformation se conduit, de ce fait, avec l’appui des experts nationaux et internationaux de même que des cabinets de conseils et de consultants. Contrairement à ce qui se dit, l’appel des cabinets d’experts a été fait en suivant les meilleures pratiques internationales sur les projets de transformation. Ces cabinets apporteront donc leur expertise et une appréciation objective et indépendante du projet. Leur intervention est limitée dans le temps et leur mission s’accomplira en collaboration avec les équipes internes et ceci avec un objectif de transfert de compétences"

Au vu de ces éléments, on peut bien comprendre que la transformation est en bonne voie, dans la mesure où, d'autres sources nous indiquent que "trois des onze projets ont été entamés, notamment : Ressources Humaines, Comptabilité et Juridique". Visiblement, c'est la principale raison des inquiétudes des salariés du Groupe qui les amène à s’organiser  pour faire échec au processus de transformation. 

Désormais, les Autorités s’échinent à leur fournir toutes les informations nécessaires pour mieux comprendre le programme de transformation afin de mettre tout le monde au même diapason. Pour preuve, la Ministre Cina Lawson (Photo) a créé une page Facebook pour répondre  à toutes les questions des concitoyens sur le sujet.

La Rédaction
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire