FAURE DIT "OUI" AUX REFORMES ET DANS UN TEMPS RECORD


En Conseil des Ministres ce mardi, le gouvernement  a adopté un avant-projet de loi portant modification des articles 52, 59 et 60 de la Constitution togolaise. Cette décision seulement à quelques heures de la marche dite celle de "l'assaut final" par l'opposition. 

Cet avant-projet de loi issu du conseil des ministres lu au journal de 20h de la télévision nationale, vise la limitation des mandats présidentiels et prévoit apporter une solution à la question du mode du scrutin. Il répond également en partie aux revendications de la classe politique de l'opposition qui est déterminée à obtenir les réformes constitutionnelles et institutionnelles. 

Cette décision prise par le gouvernement n'a que pour but de calmer les tensions et d'éviter de plonger le pays dans un chaos

"Cette initiative est de nature à favoriser la préservation d’un climat de paix et de sérénité indispensable pour permettre à notre pays d’intensifier les efforts visant à répondre aux préoccupations essentielles des populations en matière d’amélioration de leurs conditions de vie" lu-t-on dans le communiqué. 

Au-delà de cette décision salutaire,  une question reste posée.  L'opposition fera-t-elle confiance à ce projet de loi? 

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire