LE CNJ ET L'ARMP FORMENT LES JEUNES EN PASSATION DE MARCHE PUBLIC



Le Conseil National de la Jeunesse du Togo (CNJ) organise depuis lundi à Lomé, une session de formation d'une semaine à l’endroit des jeunes entrepreneurs sur les techniques de préparation des offres ou des propositions. Elle est organisée en collaboration avec l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) et le Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes(FAIEJ).

Cette formation est destinée à une centaine de jeunes responsables d’entreprises légalement constituées. Ils seront au cours de la formation outillés sur les techniques de préparation des offres ou des propositions. Ce Ceci à travers cinq (5) modules à savoir : Environnement des marchés publics et délégation des services publics au Togo; Droits et obligations des opérateurs économiques; Accès aux opportunités d’affaires en marchés publics; Préalable à la réponse à une invitation à soumissionner et Constitution de la soumission.  

A l'issue de la formation,  il est attendu des participants la maîtrise des notions de base en matière de passation de marché. 

"Nous attendons de vous à l’issue de cette session de formation que vous soyez capables : d’indiquer les sources et les stratégies d’accès aux informations relatives aux marchés publics ; de connaitre les conditions d’éligibilité et de participation aux appels à concurrence ; d’analyser les besoins exprimés dans les dossiers d’appel à concurrence ; d’identifier et d’apprécier les critères d’attribution des marchés publics ; d’identifier et d’appliquer les obligations contractuelles essentielles des marchés publics...", a rappelé René Kapou, directeur général de l'ARMP.

Pour sa part, le président du CNJ, Régis Batchassi, a invité les jeunes à accorder une attention particulière à la formation. 

"Je voudrais vous inviter chers jeunes à tirer un meilleur profit de cette opportunité que nous offre cette formation pour faire partir des acteurs importants dans la chaine de la commande publique et contribuer à l’essor économique de notre nation», a-t-il lancé. 

Les participants sont au nombre de cent vingt (120) répartis en trois catégories : les prestations intellectuelles; fournitures et services; Travaux publics.  

Thierry Affanoukoé
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire