L'OIF ET LE CLEAD ONT ENTRETENU LES JEUNES SUR LA PAIX ET LA COHÉSION SOCIALE


Le monde entier a célébré, le 21 septembre dernier,  la Journée Mondiale de la Paix. A cette occasion, le Conseil Libre pour l’Éducation, l'Alphabétisation et le Développement (CLEAD),  en collaboration avec le Bureau Régional pour l'Afrique de l'Ouest (BRAO) de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a organisé, jeudi dernier,  une conférence-débat sur  la paix  à l'endroit des jeunes. 

Cette conférence-débat s'est déroulée en présence du directeur du BRAO, M. Eric Adja, de celui du CLEAD, M. D'Almeida Mawuto, et de la responsable de la Maison des Jeunes (TV5 Monde), Mme Mimi Dossou.

Placé sous le thème  « Ensemble pour la paix : respect, dignité et sécurité pour tous », cette journée a été l'occasion pour les conférenciers d'entretenir les jeunes sur l'importance de la paix et de sa préservation par tous les moyens. Il était question pour eux d'inviter la jeunesse qui constitue la relève de demain à renouveler son engagement  en faveur de la solidarité mondiale en vue de  favoriser la paix. 

Dans son intervention,  le directeur du BRAO, M. Eric Adja,  s'est appesanti  sur trois points. Il a d'abord rappelé les circonstances de l'institution de la journée de la paix par les Nations Unies, les principaux objectifs de l'OIF  et enfin les initiatives de celle-ci pour la promotion de la paix dans le monde, notamment l'initiative « Libre ensemble » et celle récente dénommée « La paix par un autre chemin ». 

Cette dernière prône le dialogue interreligieux et interculturel et est une initiative africaine portée par l'ancien médiateur de la République du Bénin, le professeur Albert Tévrodjoé. Il a invité les jeunes à la culture de la paix, du dialogue et de la prévention car, dit-il, « il ne peut y avoir de développement durable sans paix, ni de paix  sans développement durable ».  M. Eric Adja a fait savoir que cette année, la journée de la paix met en évidence l'engagement et la mobilisation d'individus issus des quatre coins du monde en faveur des réfugiés et des migrants. 

«  Ce thème  a été choisi pour mettre à l'honneur la campagne "ENSEMBLE ", une initiative mondiale des Nations Unies qui favorise le respect, la sécurité et la dignité pour toute personne forcée par les circonstances à fuir son domicile ainsi  que à la recherche d'une vie meilleure», a-t- il souligné.

« Pour  favoriser  la paix, nous devons la consolider jour après jour dans toutes les sociétés avec la participation de toutes et de tous en vue d'un avenir radieux pour tous », a martelé M. Adja.

Pour sa part, le directeur du CLEAD,  M. d'Almeida Mawuto a exhorté les jeunes ainsi que  tous les acteurs soucieux de paix à opter « pour   une nouvelle  approche  globale pour  s'attaquer aux causes profondes  des conflits, en  nous fondant,  sur le dialogue et le respect »

Le directeur du CLEAD,  s'inscrivant dans la droite ligne de l'UNESCO, invite les jeunes à être au service de la paix par l'éducation, la liberté d'expression, le dialogue interculturel, le respect des droits  de l'homme,  de la diversité culturelle et de la coopération scientifique. 

La directrice de la Maison des Jeunes, Mme Mimi Dossou s'est quant à elle réjouie de cette initiative du CLEAD et de l'OIF  à l'endroit des jeunes sur la thématique de la paix. Elle a invité les jeunes à s'imprégner  des conseils  et à œuvrer davantage pour la pérennité  de la paix car, dit-elle, la paix n'a pas de prix.

Esaie Edoh

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire