"ABC" A ELAVAGNON POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’EST-MONO



Le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) et le Conseil National pour la Jeunesse (CNJ) étaient le samedi 21 octobre 2017 à Elavagnon dans la préfecture de l’Est-Mono pour entretenir la jeunesse sur le thème :’’ Culture de la paix-Entrepreneuriat rural et autonomisation des jeunes : opportunités et défis’’. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la  tournée nationale d’informations et d’échanges sur le projet  "Agir pour Bâtir la Cité"(ABC).
 
Lancé le 29 juillet dernier à Lomé par le CJD, "ABC" est un projet destiné à accompagner les jeunes  dans les domaines de l’agriculture, de l’artisanat et de l’entreprenariat.

Ainsi à Elavagnon, le CJD et le CNJ se sont engagés à organiser les jeunes pour les sortir de la pauvreté à travers trois initiatives.

Il s'agit de la création d'un système intégré de production agricole dans le cadre du projet  des agropoles du gouvernement afin d’enclencher une dynamique de développement à partir de la valorisation des ressources locales et de professionnaliser l'agriculture et l'entrepreneuriat agricole.

Dans l'Est-Mono, le CJD et le CNJ entendent aussi créer  "La maison du savoir et des opportunités’’ qui permettra aux jeunes d'avoir un guichet unique où ils iront chercher des informations pour fructifier leurs affaires. Le projet donnera aussi la chance à ces jeunes  de suivre des cours en ligne, de s'éduquer et d'avoir l'accès à l'internet.

La dernière initiative en vue est dénommée "Un geste, une vie" pour aider les démunis, les  victimes des catastrophes naturelles  et surtout les élèves ou étudiants nécessiteux.

"Nous voulons vraiment aider la jeunesse à se prendre  en charge à travers ce projet. Nous voulons canaliser tous les talents des jeunes pour le développement de nos communautés et ceci pour accompagner le processus de décentralisation lancé par le gouvernement", a déclaré Kovi Adambounou, Président du CJD.

Mais aucune aide ou aucun développement ne sera possible sans la paix, c’est pourquoi le président du CJD a exhorté la jeunesse à la culture de la paix et de la tolérance.

"Nous devrions commencer cette tournée depuis mais les événements du 19 août nous ont bloqués. Nous avons pensé rattraper le temps, voilà pourquoi nous commençons par l’Est-Mono. Nous avons seulement deux messages aux populations, leur dire que nous voulons tous le développement de notre pays  mais nous devons d’abord préserver la paix et la sécurité avant de penser au développement, c’est très capital pour nous. A travers ce projet, nous voulons aider la jeunesse à se prendre en charge", a-t-il poursuivi.

Pour le Col Kouma Biténéwé, préfet de l’Est-Mono, la jeunesse est la relève de demain. Mais cette relève conclut-il ne sera possible que si la jeunesse se débarrasse de la paresse et s’adonne au travail.

Par ailleurs, une Cellule de coordination du CJD et du CNJ dans l'Est-Mono composée de 9 membres et présidé par Mathieu N’Kota a été mise sur pied pour jouer le rôle de point focal dans la préfecture.

Rappelons qu’après Elavagnon le CJD et le CNJ seront à Kara dans les tous prochains jours pour le même exercice.

Thierry AFFANOUKOE

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire