DAVID OURNA GNATA RAPPELLE LES NOTIONS DE DICTATURE À ÉRIC DUPUY

Comme on pouvait s'y attendre, les propos du président de la République, Faure Gnassingbé, lors du congrès de son parti samedi, sont compris et traduits diversement par les uns et les autres. Pour Eric Dupuy de l'ANC, Faure Gnassingbé est réellement un dictateur car "le dictateur, c’est celui qui s’impose par la force à ses concitoyens, soutenu par une force militaire ou une milice". Une analyse que l'acteur politique,  David Ourna Gnata ne partage pas.

Pour ce dernier, membre du parti UNIR, son frère Eric Dupuy mélange les torchons et les serviettes car Faure Gnassingbé n'a pas accédé au pouvoir par la force.

"Je veux faire savoir à Mr Dupuy, qu'un dictateur n'est pas celui qui conquiert le pouvoir par les urnes, il n'est pas celui qui accepte le pluralisme et fait adopter un statut de l'opposition. Un dictateur n'est pas celui qui accepte la liberté d'expression.Le dictateur n'est pas celui qui accepte le vote d'une loi sur les manifestations, permettant à son principal opposant de marcher tous les week-ends et ceci pendant cinq années consécutives", dit-il.

Pour ce militant d'UNIR, les responsables de l'opposition doivent cesser de se focaliser sur les vielles pensées et de vouloir détruire à tout prix  l'adversaire politique .

"Les années sombres sont derrière nous.Il est important que nous puissions nous adapter à ce nouvel environnement politique qui n'est pas ouvert aux méthodes du passé.Consolidons les avancées tout en luttant pour plus de progrès.Le meilleur enseignant c'est celui là qui sait encourager et accompagner ses élèves" a-t-il conseillé.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Charles K. P. AKOUETEH

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire