EMMANUEL MACRON RENVOIE TIKPI ATCHADAM AU DIALOGUE



Il y a une semaine, Tikpi Atchadam, l’homme qui déclencha le mouvement du 19 août sur les ondes de RFI, appelait au secours le président français, Emmanuel Macron (Photo), pour aider le Togo à sortir de sa crise sociopolitique. Et bien "le cris de cœur" du leader du PNP a été attendu par l'Élysée qui renvoie le pouvoir et l’opposition à la table de discussion.

Comme on pouvait s'y attendre, la France renvoie le panafricaniste à rejoindre le gouvernement à la table de discussions dans les meilleurs délais.

"La France a appelé aujourd'hui l'opposition et le gouvernement togolais à un dialogue immédiat pour aboutir à des réformes politiques", c'est le message rendu public ce mercredi par le Quai d'Orsay français.

Par l'intermédiaire de cette annonce publié dans les colonnes du Figaro, la France ordonne au gouvernement togolais de " respecter le droit de liberté de manifestation".

Elle a ensuite condamné la sortie  des milices pour le maintien de l’ordre.  "La France reste attentive à l'évolution de la situation au Togo. Nous sommes préoccupés par les rapports sur la présence d'hommes en civil aux côtés des forces de l'ordre, pouvant s'apparenter à des milices", a déclaré la porte-parole du Quai d'Orsay, Agnès Romatet-Espagne.

Avec cette position de la France, l'opposition qui réclame depuis deux mois le retour à la constitution de 1992, est plus que jamais obligée de mettre un d’eau dans son vin pour dialogue avec le pouvoir de Lomé II.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire