LA QUALITÉ ET L’INNOVATION SERONT AU CŒUR DE LA 7EME ÉDITION DE LA FOIRE ADJAFI



Aussitôt les rideaux sont tombés sur l’acte 6 de la Foire Adjafi, les organisateurs se préparent déjà pour l’organisation de la 7ème édition. Elle sera consacrée à la promotion de la qualité et de l’innovation dans la gestion des entreprises. En attendant cette nouvelle édition prévue du 23 août au 9 septembre autour du thème: « La qualité et l’innovation : transformons la culture de nos entreprises pour plus de performance », l’agence Maxkom, organisatrice de cette rencontre de jeunes entrepreneurs, a dressé  jeudi à Lomé le bilan de la 6èm édition.


D'après ce bilan, les retombées de la Foire Adjafi tenue du 24 août au 10 septembre passé ne sont pas dans la globalité à la hauteur des attentes des organisateurs. Sur le plan financier, les organisateurs ont investi 77.747.400 de francs CFA  pour générer
61.228.500.S’agissant du nombre des visiteurs, il a considérablement chuté. De 134.000 à l’édition précédente, le nombre de visiteurs est passé à 103.000 cette année contre 200.000 attendus.

« A la fin de cette édition, nous avons clôturé nos comptes sur une note de déception énorme. 61.228.500 francs CFA de ressources générées contre 77.747.400 francs CFA de dépenses dégagées. L’une des causes majeures est la faible mobilisation de visitées observée cette année, 103.000 visiteurs contre 134.000 l’année passée, loin des 200.000
visiteurs annoncés en début de campagne
»,
a souligné Maxime Minasseh, promoteur de la Foire Adjafi.

Cette baisse du chiffre d’affaire et du nombre de visiteurs, d’après le promoteur, est due à la crise politique qui secoue le Togo depuis le 19 août dernier.

Bien que le fruit cette édition  n’a pas été la hauteur des attentes, les organisateurs ne se plaignent pas. Pour eux ce n’est que partie remise. Voilà pour Maxime Minasseh (Photo) s’est félicité du déroulement de la foire dans sa globalité.

« 215 exposants au total ont été mobilisés en tout, c’est une progression par rapport à ce qui était prévu. Nous retenons que les activités économiques ont besoin d’apaisement pour évoluer tranquillement », a indiqué M. Minasseh.

Également au cours de la cérémonie de bilan, de diverses personnalités qui ont marqué de leurs empruntes positives dans la tenue de cette foire ont été récompensées par des distinctions honorifiques. De même les lauréats du concours « Pépite d’or » ont reçu leurs récompenses.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire