L'OPPOSITION DANS LA RUE LE 18 OCTOBRE CONTRE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE



Après les marches des semaines précédentes, la coalition des 14 partis de l'opposition annoncent une nouvelle manifestation pour le mercredi 18 octobre prochain, cette fois ci pour protester contre la position de la communauté internationale dans la crise togolaise. C'est l'information qu'elle  a rendue publique à la conférence de presse tenue ce mardi à Lomé.

La marche prévue pour le mercredi prochain chutera devant les locaux de la représentation de la Communauté des États de l'Afrique l'Ouest (CEDEAO). Il s'agira pour l'opposition de protester contre la communauté internationale qui apporte indirectement son soutien au pouvoir de Lomé en demandant la fixation de la date du référendum.

« Nous allons dire à l’institution que nous ne sommes pas d’accord avec le référendum qu’elle semble encourager. Elle est allée très loin en incitant le gouvernement togolais à annoncer une date pour ce référendum alors que ce que le peuple togolais veut, c’est retrouver effectivement sa Constitution  de 1992 que le référendum ne permettra pas d’obtenir », a indiqué Brigitte Adjamagbo, présidente de CAP 2015.

En attendant cette nouvelle manifestation, l'opposition togolaise devrait rencontrer une mission de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ce jour, en vue de la recherche d'une sortie de crise. Mais sans surprise elle a choisi de boycotter la rencontre. La raison évoquée est la conduite de cette mission par l'ancienne ministre des Affaires étrangères du Niger, Aïchatou  Mindaoudou.

« Nous remercions l’OIF pour l’intérêt qu’elle accorde à la situation qui prévaut actuellement au Togo. Nous avons décidé de ne pas rencontrer l’OIF, non pas parce que nous avons quelque chose contre cette institution mais à cause du rôle que la chef de mission, Mme Aïchatou Mindaoudou a déjà joué ici au Togo », a rappelé Brigitte Adjamagbo.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire