TOGO: LES PRESIDENTS TALON ET OUATTARA PROPOSENT LA PORTE DE SORTIE DE CRISE

Faure Gnassingbé doit libérer dans l'immédiat l'imam de Sokodé Alfa Hassan Mollah,  mettre fin aux violences et maintenir l'ordre dans le pays.  Quant à Tikpi et ses alliés, ils doivent cesser les marches et laisser Faure  assumer ses responsabilités de président jusqu'à la fin de son mandat en 2020 . Telle est la solution que l'ivoirien, Alassane Ouattara et le béninois, Patrice Talon proposent pour sortir le Togo de la crise politique.

Comme annoncé, le ministre ivoirien de la défense, Ahmed Bakayoko est arrivé ce vendredi à Lomé pour délivrer le message de la présidence ivoirienne aux protagonistes de la crise politique togolaise. Et le message est clair et sans commentaire.

Contrairement à la demande de la classe de l'opposition qui réclame finalement le départ immédiat de Faure Gnassingbé du pouvoir, les présidents ivoirien et béninois qui jouent la médiation, ordonnent plutôt qu'elle le laisse finir son mandat en cours. Par ailleurs les médiateurs exigent  du président togolais la libération sans condition de l'imam de Sokodé.

Pendant ce temps, il n'est plus question pour l'opposition de continuer par organiser les marches.

Pour le président béninois qui s'est déjà entretenu par deux fois de suite avec Faure Gnassingbé, et son homologue ivoirien, si les deux protagonistes respectent ses ordonnances, le Togo retrouverait la paix et reprendrait sa marche de développement.

On espère alors voir les protagonistes mettre en pratique ces recommandations vu que la crise qui frappe le Togo depuis deux mois a déjà fait plus d'une dizaine de morts et des blessés, des déplacés au Ghana,  et risquerait  de paralyser le sommet UE-UA prévu le 29 novembre à Abidjan en Côte d'ivoire.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Charles K. P. AKOUETEH

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire