AU VOLANT, LE TÉLÉPHONE TUE



Quelques secondes d’utilisation de son téléphone au volant peuvent suffire à faire basculer une vie. En utilisant son téléphone pendant la conduite, un automobiliste détourne son attention et peut ainsi faucher du bout de ses doigts la vie d’un cycliste, d’un piéton, d’un autre usager de la route. Lire ou écrire un texto, un post sur les réseaux sociaux, ou seulement parcourir ses courriels, sont devenus des gestes anodins dans le quotidien de chaque togolais. Ces gestes peuvent cependant s’avérer dramatiques lorsqu’ils sont pratiqués en conduisant.

Ces gestes obligent en effet à quitter la route des yeux au moins 5 secondes, soit une distance parcourue de 70 mètres en ville (à 50 km/h).  Dans bon nombre de pays à travers le monde, le Togo y compris, le  téléphone est devenu l’une des principales causes d’accidents sur la route, avec la vitesse et l’alcool. De toute évidence, le smartphone de nos jours bouleverse les comportements des togolais sur la route et son usage au volant se banalise de plus en plus, malgré les diverses sensibilisations. L'angoisse d'être coupé du monde rend les utilisateurs de smartphone quasiment incapables de résister au téléphone qui sonne ou qui vibre, à l'écran qui s'allume, au message qui s'affiche. Les risques de cette dépendance sont énormes pourtant. 
     
Risques d'accident multipliés

Téléphoner au volant multiplie par 3 le risque d’accident, écrire un message en conduisant multiple par 23 le risque d’accident, envoyer un message nécessite de quitter 5 secondes la route des yeux. Il est prouvé que le conducteur enregistre entre 30 et 50 % d’informations en moins sur la route lorsqu’il est au téléphone provoquant ainsi un impact négatif sur la bonne exécution des tâches nécessaires à la conduite.  Le téléphone est reconnu comme le seul dispositif qui cumule les quatre sources de distraction qui peuvent détourner l’attention d’un conducteur : auditive (l’attention est détournée par ce que l’on entend), visuelle (l’attention est détournée par ce que l’on voit),  physique (l’attention est détournée par ce que l’on fait),  cognitive (l’attention est détournée par des pensées). Au Togo malheureusement, téléphoner, faire whatsapp au volant ou sur sa moto est à la mode aujourd'hui. Des comportements dangereux qui mettent en péril la vie de plusieurs personnes à la fois. 

Que dit la loi?

La loi portant code de la route votée le 04 juin 2013 considère comme une infraction l'usage du téléphone au volant et la sanctionne. A l'article 23, cette loi dispose: "l'usage du téléphone portable par les conducteurs de véhicules et des engins en circulation est interdit." Reste que les séances de sensibilisation relatives aux règles de sécurité routière s'intensifient et qu'au même moment soit accentuée la  répression. Le téléphone au volant tue, il faut le ranger dans le coffre ou le confier à un autre passager et mieux se concentrer sur le volant.

LA SYMPHONIE, N° 106 DU 30 OCTOBRE 2017
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire