LA MOBILISATION NE FAIBLIT PAS


Depuis le début des manifestations de l'opposition démocratique au Togo, le ministre de la Sécurité, Col Yark Damehame fait le point à la fin de chaque journée.

Le ministre n'a pas manqué à l'appel de ce samedi 18 novembre, 3ème jour de la manifestation que l'opposition a organisé cette semaine, ainsi 18 000 manifestants à Lomé, 300 à Afagnan, 200 à Vogan, 200 à Kpalimé, 200 à Anié, 100 à Aneho, 100 à Tabligbo, moins de 100 à Badou, moins de 100 à Atakpamé, 30 à Kévé et une dizaine à Tsevié.

Néanmoins le ministre de Sécurité fustige les incidents survenue à Lomé, à savoir l’accident dont a été victime un journaliste à Atikoumé, un individu tenant un coupecoupe a été molesté, un voleur de portable a été arrêté et battu. En plus de tout ceci un véhicule de la police est cassé et 3 policiers blessés.

« Tout s'est généralement bien passé dans les autres localités où les marches ont eu lieu », a souligné le ministre.

Rappelons que l'opposition manifeste depuis le 19 août pour réclamer le retour à la constitution de 1992, le vote de la diaspora et la libération des détenus politiques.


Edmond VIDZO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire