LE CENTRE "DA M'A DIT" SE FAIT CONNAITRE AU PUBLIC DE LOMÉ



Le centre socio-éducatif et sanitaire de l'association "Da m'a dit", s'est fait connaître davantage au grand public de Lomé au cours d'une journée porte ouverte tenue samedi. Par la même occasion, le public a été sensibilisé sur la protection maternelle et infantile.

C'est un public assoiffé de connaître "Da m'a dit", sa genèse, ses domaines d'intervention et sa raison d'être qui a fait le déplacement du jardin de la paroisse universitaire St Joseph de Lomé. Et il a été satisfait au-delà de son attente puisqu'il a bénéficié également des conseils sur la protection maternelle et infantile.

Pour donc informer ce public, Yves Nagou, vice-président du conseil d'administration de "Da m'a dit", qui fait office de président de "Da m'a dit-Togo", a livré un message de Émilie Jiminga, fondatrice de ladite association. Ce message a passé en revue l'historique et les activités de "Da m'a dit".

En effet l'association "Da m'a dit" est née au Togo en 2012 grâce à l'appui financier des structures humanitaires françaises et d'autres bonnes volontés. Elle intervient dans le domaine humanitaire. Ainsi ses principales actions sont  orientées vers les enfants de 0 à 6 ans. Tous les samedis, près de 60 enfants dont des élèves, soit 240 par mois sont conviés à  des activités socioculturelles (lecture, information, sensibilisation aux questions de développement ...), et une quarantaine d’adultes en moyenne par mois bénéficie des conseils visant à la protection maternelle et infantile. Le centre dispose aussi des animateurs qui s'organisent pour rendre visite aux foyers dans le but d'apporter des conseils sanitaires aux parents.

S'agissant du volet sanitaire, le Dr Baba et Djoffon-Gbedey  ont sensibilisé et prodigué des conseils à l'assistance sur le bien-être familial.

Comme c'était une journée porte ouverte, les produits tels que les pagnes, les porte-clefs, les boissons locales et autres issus du centre ont été présentés au public.

En termes de perspective, le centre "Da m'a dit"  envisage élargir ses activités génératrices de revenue afin de s'autofinancer. 

Rappelons que le centre socio-éducatif et sanitaire de l'association "Da m'a dit", est ouvert depuis septembre 2016 à Yokélé dans la préfecture de Kloto.

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire