LE CONSEIL DE L'ENTENTE S’ARME A LOMÉ CONTRE LA CYBERCRIMINALITÉ


En session ordinaire du 21 au 23 novembre à Lomé, les experts des ministères de la Sécurité et des Frontières des pays membres du Conseil de l'Entente discutent des  méthodes et stratégies à adopter pour lutter efficacement contre la cybercriminalité dans la région. Ladite session est présidée par le directeur général de la police nationale, Têko Koudouovoh.

Placée sous le thème, « La lutte contre la cybercriminalité dans les Etats de l’espace Entente, l’expérience ivoirienne », Cette réunion des experts prépare celle des ministres en charge de la Sécurité des pays membre du Conseil de l'Entente qui se tiendra  le 24 novembre prochain à Lomé.

Pendant trois jours, ces experts vont s’imprégner des expériences de la Côte d’Ivoire sur la question qui a gagné cette lutte par la mise en place des institutions et mécanismes efficaces à l’instar de la plateforme de lutte contre la Cyber criminalité.

Pour le choix de partager avec les autres pays membre du Conseil l’expérience de la Côte d’Ivoire le secrétaire exécutif du conseil, Patrice Kouamé le trouve  justifier par la pertinence de la lutte sur les cas de cybercriminalité dans le pays.

Au sortir de la réunion de Lomé, les experts seront en  vue de formuler des recommandations pour combattre la cybercriminalité sous toutes ces formes au sein du Conseil. 

« Cette deuxième réunion nous offre l’occasion d’échanger sur une thématique aussi importante que déterminante pour la sécurité, le développement et la stabilité de notre espace communautaire. Il s’agit de la lutte contre la cybercriminalité », a déclaré à l’ouverture des travaux le commissaire divisionnaire Koudouovoh.

Pour lui, la cybercriminalité au Togo, est dominée par les arnaques, dont les victimes sont soigneusement sélectionnées par les auteurs ou pris par un malheureux concours de circonstances.


Edem KOAMI
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire