L'UFC FAVORABLE AU DIALOGUE



Il y a une semaine, le gouvernement togolais a pris des dispositions visant à décrisper la situation politique que traverse le Togo, il y a maintenant trois (3) mois, notamment l'ouverture d'un dialogue entre les acteurs politiques. L'Union des Forces du Changement (UFC) , partenaire de la majorité présidentielle par un communiqué rendu public ce lundi, annonce avoir pris acte de cette démarche gouvernementale.
 
C'est au journal de 20h sur la chaîne nationale TVT de ce lundi que la nouvelle a été annoncée. Le communiqué du parti "détia"  signé par son 6èm vice-président François Lokady, salue l'initiative du gouvernement et invite les autres formations politiques à lui emboîter le pas en acceptant la main tendue du parti au pouvoir.
Par le même communiqué, le parti historique de l'opposant charismatique, Gilchrist Olympio (Photo), souhaite un dialogue franc, fructueux afin qu'une sortie de crise soit trouvée pour de bon.
"Nous, acteurs politiques ont cette capacité d’œuvrer pour éviter l’irréparable pour notre cher pays", précise le communiqué.
Les mesures d’apaisement prises par le gouvernement et saluées par le  parti "jaune" , sont  entre autres l’ouverture  d’un dialogue inclusif avec l’ensemble de la classe politique togolaise, la remise en liberté de 42 personnes interpellées dans le cadre des manifestations, jugées et condamnées, la restitution des motocyclettes saisies à Lomé lors de la manifestation du 7 septembre dernier, etc...
En rappel, l’UFC est actuellement le seul parti de l'opposition représenté dans le gouvernement et ce depuis 2010 suite à l'accord historique qu'il a signé en mai de la même année avec le Rassemblement du peuple togolais (RPT) parti au pouvoir, aujourd’hui Union pour la République (UNIR).
Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire