"TOURNONS LA PAGE" APPORTE SON SOUTIEN A LA LUTTE DE LA JEUNESSE TOGOLAISE



Réunis du 23 au 30 novembre 2017, à Abidjan en Côte d'Ivoire, plus de trente citoyens d’Afrique et d’Europe, membres de la campagne "Tournons la page" se sont penchés sur la question de la protection des acteurs de la société civile. Cette réunion qui est organisée en marge du sommet officiel Union Africaine-Union Européenne est une réponse citoyenne à la rencontre des dirigeants politiques qui souhaitent s’adresser à la jeunesse.

"Tournons la page" apporte son soutien à toute la jeunesse africaine, du Togo au Burkina Faso, de la RDC au Niger, qui scande son envie de devenir l’acteur de son propre destin. L’absence de démocratie et la violence d’État de droit conduisent les populations à l’exil, d’abord vers les pays voisins, puis vers une Europe lointaine et hostile. Il est nécessaire et primordial de comprendre pourquoi une partie de la jeunesse ne voit pas l’Afrique comme une terre d’avenir et préfère quitter le continent pour espérer une vie plus digne ailleurs.

Au vue de tous ceci, le mouvement exige que: l’Union Européenne et ses États membres appuient davantage les mouvements engagés en faveur du respect des droits fondamentaux et de la démocratie, qu’elle se mobilise pour combattre les causes profondes du mal être d’une partie de la jeunesse qui ne voit pas son avenir durable en Afrique, que les dirigeants africains respectent, en toutes circonstances, la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance et érigent en principes intangibles la limitation des mandats présidentiels, le refus des modifications illégitimes des Constitutions et le respect du verdict des urnes, que l’Union européenne, l’Union africaine et leurs États membres mettent fin à toute coopération avec les États qui ne respectent pas le principe d’alternance démocratique.

Les citoyens d’Afrique et d’Europe, membres de Tournons la page adressent leur plus profond soutien à tous les peuples africains en lutte pour un avenir meilleur. Ils portent leurs regards en particulier sur les crises politiques actuelles au Togo et au Burundi mais aussi sur les situations en RD Congo et au Cameroun où des élections décisives sont prévues en 2018. "Tournons la page" pense à tous les activistes qui ont perdu la vie ou qui sont maintenus en détention pour avoir simplement exercé leur droit à la parole.

Par ailleurs, ils réaffirment que l’avenir de la jeunesse, c’est l’alternance démocratique !

Edmond VIDZRO
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire