WANEP-TOGO ENSEIGNE AUX OSC LEUR RÔLE DANS LA GESTION D'UNE CRISE SOCIOPOLITIQUE



Le Réseau Ouest-africain pour l’Édification de la Paix, ou le  West Africa Network for Peacebuilding (WANEP-Togo) a ouvert le jeudi 23 novembre dernier à Lomé, une rencontre de réflexion sur le rôle et les défis des agents de la société civile. Ceci  dans le but de proposer une sortie pacifique à la crise sociopolitique que traverse le Togo.

Cette rencontre de deux jours s'est tenue en présence  Marceline Mensah-Pierrochi, présidente du Conseil d’administration de WANEP-Togo et des acteurs de la société civile venus du Ghana et du Bénin, sous le thème : « Solution de la crise sociopolitique Togolaise : Rôle et Défis pour la Société Civile ».

Les échanges ont permis de ressortir l’indépendance des sociétés civiles vis-à-vis des États et des groupes politiques  et les démarches à suivre  pour une sortie de crise au Togo.

La PCA de WANEP, Marceline Mensah-Pierrochi, a déploré la situation sociopolitique du Togo qui, davantage  se cristallise avec des manifestations « violentes » qui ont fait plusieurs morts et blessés ainsi que des arrestations et dégâts matériels. 
 
« L’escalade des violences verbales notées sur les réseaux sociaux et la multiplication des appels à manifester tant au Togo et en dehors du Togo ont envenimé la situation qui est devenue délétère, alimentée par des prises de position susceptibles d’enfoncer le pays dans une profonde crise », a-t-elle déploré en invitant chaque acteur à apporter sa contribution pour un retour rapide au calme.

Pour sa part, le Coordinateur de WANEP-Afrique, Francis Acquah-Aikins a  appelé la société civile africaine à travailler à la consolidation de la démocratie, de la paix et de la sécurité et à faire en sorte que les conflits se terminent par des dialogues soutenus allant dans le sens d’une réforme effective du système de gouvernance.

Cette rencontre, rappelons-le a bénéficié du soutien financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire