14EME FIL: LA BIDC SE FAIT DAVANTAGE CONNAITRE



Les partenaires du Centre Togolais des Expositions et Foire (CETEF) dans le cadre de la 14ème Foire Internationale de Lomé, continuent de présenter leurs produits et services aux visiteurs. Ce vendredi, c'était le tour de la Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) dont les responsables ont répondu aux différentes préoccupations des visiteurs.

Comment la BIDC fonctionne, quels sont ses domaines d'interventions, qui peuvent bénéficier de ses investissements? Telles sont entre autres les questions auxquelles les responsables de cette société bancaire sous régionale ont tenté de répondre.

Créée en 1975 à la même date que la CEDEAO, la BIDC joue un rôle indispensable dans le développement des pays de l'espace. Ainsi, ses investissements couvrent environ 340 millions de citoyens. 

Banque d'investissement, la BIDC intervient dans le secteur public auprès des États et privé auprès des entreprises. Dans le secteur public, elle aide les États à réaliser des projets de développement rural et urbain, d'infrastructure, de santé et de l'éducation. Et dans le privé, elle apporte son appui aux PME, à la réalisation des infrastructures modernes. Elle assure également la transaction à court terme et appui des projets d’énergie et d’eau.

En terme de perspective, la BIDC prévoit une enveloppe de 1,123 milliards de francs CFA sur la période 2015-2020, pour financier les projets de développement notamment dans le domaine agricole et éducatif des États membres de la CEDEAO.

Avec sa casquette d'investisseur, la BIDC est actionnaire fondateur de Ecobank Transnational Inc (ETI) et initiatrice du Fonds africain des biocarburants et des énergies renouvelables FABER devenu SABER. Elle est également actionnaire et fondateur de la compagnie aérienne ASKY Airlines. Elle fait partie des partenaires et gestionnaires du fonds de garantie des industries culturelles (FGIC).

Sur le site de la foire, la BIDC est présente avec son personnel pour répondre aux questions des visiteurs et offrir des services.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire