LE CACIT PRIME DES ACTEURS DE LA DÉFENSE DES DROITS HUMAINS



La 2ème édition de la « Nuit des Droits de l’Homme » (NDH), s’est tenue vendredi à Agora Senghor à Lomé. Cette  initiative du Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) a pour objectif de récompenser les acteurs qui œuvrent dans la  promotion et dans la défense des droits humains au Togo.

Au cours de cette soirée consacrée aux droits humains, 9 acteurs à savoir des associations, ONG et des  personnes physiques ont été honorés dans 7 domaines.

Ainsi le site d’informations @lome.com, Pyramide FM, la Radio et télévision Delta Santé (RTDS), l’Organisation nationale pour l’accessibilité, le travail et l’emploi des personnes handicapées au Togo (ONATEPH), la Solidarité mondiale pour les personnes et les détenus (SMPDD), la Compassion-Togo, le Groupe de réflexion et d’action, femme, démocratie et développement, la Dimension humaine (DH) et Tessilim Adjayi ont été récompensés pour leurs engagements en faveur des droits humains au Togo.

Pour avoir réussi la tenue de cette 2ème  édition, Spéro Mahoulé, le président du CACIT ne peut que s’en réjouir pour avoir fait passer le message de la défense des droits humains. 

« Nous sommes arrivés à faire passer le message, celui de dire à tous les acteurs que nous sommes au Togo, autant des acteurs organisés qu’individuels, que la dignité humaine doit être recherchée, protégée et promue.  Nous pensons, en lisant sur les visages que nous avons atteint notre objectif », a-t-il déclaré.

Cette réussite rassure  Spéro Mahoulé qui croit que la troisième édition aura plus d’adhésion pour une promotion sans limite des droits humains au Togo.

« Notre espoir, c’est que d’ici la prochaine édition, qu’il y ait beaucoup de personnes, la quasi-totalité de la population  qui pense à œuvrer pour la protection des droits de l’homme », a-t-il souhaité.

Placé sous le thème : « Respectons nos engagements » la deuxième édition de la « Nuit des droits de l’homme »  a connu la participation de Nakpah Polo, la Secrétaire d’État, chargée des droits de l’Homme et a été soutenue par l’Union européenne (UE) et Brot für die Welt.

Rappelons que depuis le 19 août, le Togo est secoué par une crise sociopolitique sans précédent occasionnant la violation des droits de l’Homme. 

Thierry AFFANOUKOE 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire