LE CJD ET SES PARTENAIRES ASSISTENT LES VICTIMES DES MANIFESTATIONS DE L’OPPOSITION



Le  23 novembre dernier, une délégation composée de certains responsables du Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) et  des ONG Tata International  et Sauvons l’Afrique était dans certains quartiers de Lomé pour constater les dégâts matériels et visiter les victimes des marches de protestation qu’organise la coalition de l’opposition, depuis le 19 août. En conférence de presse jeudi à Lomé, le CJD et  les ONG Tata International  et Sauvons l’Afrique sont revenus sur  les conséquences néfastes de ces manifestations sur le plan  socio-économique, de la nécessité de préserver la paix dans le pays et ont soutenu financièrement les  victimes.

Dans un film documentaire intitulé  « L’autre visage des manifestations de l’opposition togolaise », le CJD et ses partenaires ont partagé avec l’assistance le désordre et la désolation occasionnés par l’opposition au cours de sa marche du 05 octobre, marche dite de  la colère.

« Ce film  a été envoyé à toutes les hautes autorités du Togo, dont le Chef de l’État, Faure Gnassingbé, le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, et aux institutions accréditées au Togo telles que l’UE, le PNUD et les représentations diplomatiques au Togo à savoir le groupe des cinq, pour démontrer preuve à l’appui comment depuis le 19 Août, les manifestations violentes de l’opposition ont écorché  la cohésion nationale et fait beaucoup de victimes innocentes », a indiqué le Coordinateur du CJD, Adom Orphée.

Cette conférence de presse a était aussi l’occasion pour le CJD et ses partenaires d’assister financièrement les victimes des manifestations recensées lors de la visite du 23 novembre.

Et cette assistance va de 100 000 à 300 000 FFCA, selon le préjudice subi.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire