LES MANIFESTANTS DÉSORMAIS "INTERDITS" DE CIRCULATION AU NIVEAU DE L’ÉTAT-MAJOR DES FAT



La tradition a été de nouveau respectée ce jeudi au ministère de la sécurité et de la protection civile. Au deuxième jour de manifestations  à l’appel de la coalition de l’opposition, le ministre de la sécurité et son collègue de la communication étaient face à la presse pour faire le bilan des marches. Dans l’ensemble, le ministre de la sécurité, Col Yark Damehane, a salué  le caractère pacifique des manifestations, tout en félicitant les organisateurs et les manifestants de leur  comportement civique. Aussi, il a expliqué à la presse le pourquoi, certains manifestants ont été interdits de passage au niveau de l’État-major des Forces Armées Togolaises (FAT).

Pour le ministre Yark Damehane, ce qui s’est passé au niveau de l’État-major s’explique par un certain nombre d’informations à leur niveau. Et le blocus a été décidé pour ne pas donner du grain à moudre à certains manifestants.

"C’est une zone militaire et elle doit rester comme telle. Et donc, une déviation a été érigée pour ceux qui viennent d’Agoè. Ça sera ainsi dorénavant les jours des manifestations. Cette décision est prise pour ne pas laisser certaines personnes réaliser leurs intentions" a-t-il précisé.

Edem KOAMI

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire