L’UCCT POUR UN TOGO SANS STATION PIRATE



Vendredi à Fopadesc à Agoé Nyinvé (Lomé), les conducteurs et transporteurs routiers se sont constitués pour porter sur les fonts baptismaux l’Union des Conducteurs et Transporteurs du Togo (UCTT). Composé de 10 membres, le tout premier bureau exécutif de l’UCTT sera dirigé par Cissé Baba.

Cette nouvelle organisation syndicale entend œuvrer pour l’épanouissement des conducteurs et transporteurs par la revalorisation de ce corps de métier. Aussi, elle compte lutter contre les stations pirate, veiller au respect du code de la route pour réduire les accidents de circulation et mettre fin aux surcharges des véhicules.

« Nous voulons contribuer à l’organisation professionnelle et dynamique du  secteur transport au Togo, et mieux aider  les adhérents à se conformer aux dispositions en vigueur dans notre pays et par ricochet dans l’espace UEMOA et CEDEAO », a déclaré Cissé Baba Faoud, le Secrétaire général de l’UCTT.

L’UCTT veut siffler la fin de la récréation pour les stations pirates, en obligeant les véhicules de transport en commun de charger dorénavant, dans les gares routières que le gouvernement s’est donné la peine de construire.

« Je reconnais qu’il y a trop de désordre dans notre secteur, mais déjà à partir de lundi prochain, nous promettons à tout le monde que l’UCTT va se déplacer pour obliger tous les véhicules stationnés où bon leur semble de retourner dans les gares routières, car c’est là-bas que leurs places se trouvent » a-t-il poursuivi.

Placée sous le thème : « Les enjeux des accidents de circulation routière au Togo (approches de solutions) », l’Assemblée constitutive de l’Union des Conducteurs et Transporteurs Togolais (UCTT) a permis au représentant du ministre des transports de sensibiliser les membres de l’UCTT sur le respect du code de la route et de les appeler au professionnalisme dans leur métier.

« Nous ne devrons pas être fatigués de sensibiliser nos frères et sœurs sur le code de la route, car c’est le seul moyen qui nous permettra tous de préserver nos vies », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le bureau exécutif de l’UCTT a appelé les acteurs politiques à une sortie de crise rapide pour la relance des activités économiques dans le pays. 

« Nous souhaitons une bonne compréhension à tous les responsables des partis politiques sans distinction, et nous les invitons à s’entendre pour le développement économique de notre pays », a indiqué Cissé Baba Faoud.

Thierry AFFANOUKOE 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire