NOËL DE POUKN PRESSENTI A LA TÊTE DU MJU



Jusqu’ici, président de l’association Nouvelle Jeunesse pour le Soutien au Président Faure (NJSPF), ce jeune premier et militant de premières heures du parti de la majorité présidentielle, Union pour la République (UNIR), va se voir être récompensé ce vendredi à Dapaong (ville située à 650 km de Lomé, la capitale) pour ses multiples soutiens à Faure Gnassingbé, président fondateur du parti et actuel chef de l’État du Togo. Il s’agit de faire de Noël De Poukn, puisque c’est de lui qu’il est question, le tout premier délégué national du Mouvement des Jeunes Unir (MJU), un mouvement qui sera porté sur les fonts baptismaux dans cette ville septentrionale dont il est originaire.

Ce vendredi à Dapaong, plus de 600 jeunes de la mouvance présidentielle de toutes les contrées du pays seront en congrès pour créer le Mouvement des Jeunes Unir (MJU).

Placé sous le thème : « Jeunes Unir, mobilisés et engagés pour un développement durable », ce congres vise à structurer et outiller  la jeunesse du parti afin d’occuper le terrain pour d’éventuelles victoires de UNIR au cours des futures élections dans le pays.

Et tout comme le Mouvement des Femmes Unir, le MJU sera doté d’un bureau. Lequel bureau, selon les discrétions sera présidé par Noël De Poukn (Photo), celui-là qui a toujours mobilisé la jeunesse pour les actions du parti.

Tout compte fait, le parti au pouvoir continuer de mettre en place ses différentes structures alors que son président, Faure Gnassingbé est contesté dans la rue depuis le 19 août, pour son 3em mandat à la tête du pays. Une contestation qui n’émeut guerre, Noël De Poukn qui dans un passé récent, à l’occasion des 50 ans de Faure Gnassingbé déclarait que leur champion avait encore beaucoup à donner à ce pays, raison de plus que le Créateur lui accorde longue vie.

« Il n’y a pas d’autorité qui n’émane de Dieu. 50 ans ce n’est pas rien mais aussi ce n’est pas suffisant. Nous avons imploré Dieu afin qu’il puisse encore donner plus d’années à notre Président. Pourquoi pas 50 nouvelles années ? Nous avons demandé au Seigneur de lui donner la santé, la force et la sagesse afin qu’il puisse continuer ce qu’il ne cesse de faire pour notre pays », a-t-il laissé entendre.

« Notre cher Président va jouir d’une santé parfaite et doté d’une grande sagesse pour le bien de notre pays », a-t-il conclu.

Edem KOAMI

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire