SELOM KLASSOU FAIT LE POINT SUR L'AGRICULTURE TOGOLAISE EN ITALIE


Du 18 au 22 décembre dernier, le premier ministre Selom Klassou a conduit, à Rome, une délégation togolaise auprès du Fonds international de développement agricole (FIDA), de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et du Programme alimentaire mondiale (PAM). Il était question pour la délégation de consolider les divers partenariats entre le Togo et ces trois organisations onusiennes qui  soutiennent le Togo dans le domaine agricole.


Au cours de cette visite de travail à Rome, le premier ministre a discuté avec  les premiers responsables du FIDA, de la FAO et du PAM  de la nouvelle politique agricole adoptée par le gouvernement en décembre 2016. Cette politique nationale identifie la création de richesses et d’emplois décents, la consolidation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que l’amélioration de la balance commerciale de notre pays, comme stratégie majeure de développement du secteur agricole et rural pour l’éradication de la pauvreté.

Au siège du FIDA, le premier ministre et sa délégation ont eu une série de discussions avec le président de l’institution, Gilbert Fossoun Houngbo ainsi qu’avec une équipe du FIDA conduite par Mme Sylvie Marzin, conseillère principale de portefeuille, Division Afrique de l’Ouest et du centre. Là, la redynamisation des performances des projets financés par le FIDA au Togo était au cœur des échanges.

Selon M. Houngbo, le FIDA soutient deux projets en cours présentement au Togo, le PADAT (Projet d’appui au développement agricole au Togo) et le PNPER (Projet national de promotion de l’entreprenariat rural).

« Nous allons voir comment nous pouvons redynamiser la performance de ces projets et comment nous préparer pour le cycle 2019-2021 afin de maximiser l’accès du Togo aux financements du FIDA », a-t-il déclaré.

Au siège du FAO, c'est avec le Directeur général adjoint chargé des opérations, M. Laurent Thomas que la délégation togolaise a eu à échanger. Au cours de l'entretien, le Premier ministre Klassou a remercié la FAO pour son accompagnement financier et technique qui permet au Togo d’être sur une trajectoire rassurante quant aux Objectifs de développement durable, en son point 2 pour  « la faim zéro ». Selon le Premier ministre Klassou, depuis 2013, la FAO a investi plus de 2,4 milliards de nos francs au Togo en dehors de l’accompagnement technique.

Au Programme alimentaire mondial (PAM), Le premier ministre Komi Selom Klassou a présenté à son interlocuteur l’expérience réussi du Togo dans le programme des cantines scolaires qui a permis à notre pays de réduire la déperdition scolaire, d’améliorer la santé des élèves, d’augmenter le taux de réussite scolaire et de renforcer l’inclusion sociale.

En marge de ces séances de travail, le premier ministre a rendu une visite d’amitié au vice-ministre des Affaires Étrangères d’Italie, M. Mario Giro avec qui les échanges ont porté sur la situation sociopolitique actuelle au Togo et le développement du secteur agricole dans notre pays. Le vice-ministre compte organiser, courant mois de janvier 2018, au profit des acteurs togolais, une visite d’imprégnation en Italie en vue de s’inspirer de l’expérience de l’agrobusiness en Italie pour enrichir le modèle des agropoles au Togo. 

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire