L’ESMC S’OUVRE AU PUBLIC


Afin de mieux se faire connaitre des populations, l’Entreprise Sociale de Marché Commun (ESMC) tient à son siège à Lomé, des Journées Portes Ouvertes (JPO) et d’intégration du 17 au 19 janvier 2018. A travers ces JPO, placées sous le thème : « Technologie ESMC/MCNP, quatre activités de la production commune pour la réalisation effective des ODD », les responsables de l’ESMC comptent expliquer au public  les 4 activités fondamentales de l’entreprise dont leurs réalisations contribueront à l’atteinte des objectifs des ODD.

En effet pour l’ESMC, la mise en œuvre de ses  4 activités qui constitue un  « outil de développement durable » permettra à coup sûr au Togo, pays pilote des ODD d’atteindre les 17 Objectifs de Développement Durable.

« L’innovation qu’apporte l’ESMC se présente comme une plateforme avec un progiciel MCNP destiné à réaliser effectivement les 17 Objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030 », a indiqué Foudou Boukpessi, chargé des opérations à l’ESMC.

La première activité de l’ESMC qui vise à l’éradication pure et simple de la pauvreté, consiste à la « souscription au compte marchand et au bon de consommation pour soi et pour tiers ». « Cette activité est faite de façon à ce que même ceux qui n’ont pas la capacité de se doter de ce compte marchand, puissent profiter d’autres personnes nanties de moyens, dans le cadre de la solidarité marchande », a expliqué M. Boukpessi.

Ainsi à partir de la souscription « chaque détenteur de compte à un bon de consommation renouvelable chaque 30 jours, de 30.000 francs CFA, pas en argent en espèce mais en bon de consommation pour prendre les biens, produits et services disponibles sur la plateforme », a-t-il soutenu.

La seconde activité permet au souscripteur d’être un « acheteur-revendeur en ligne contre OPI ».
« Le compte étant l’activité génératrice de revenus par excellence sur la plateforme, permet à celui qui y souscrit d’avoir un montant payable sur un compte bancaire tous les 30 jours. Contrairement à la première activité qui couvre une plus longue durée, celle-ci s’arrête à douze (12) mois renouvelables », a-t-il déclaré.

La 3ème activité est beaucoup plus destinée aux acteurs économiques notamment les producteurs, les transformateurs et les vendeurs. L’activité consiste à  « l’achat et vente réciproque ».
 
La 4ème et dernière activité est destinée aux jeunes étudiants qui ont fini leur formation et qui veulent travailler, les plombiers, les carreleurs, les acteurs agricoles et les cadres à la retraite. Elle est réservée au  « prestataire de la production commune »

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire