DIALOGUE POLITIQUE : AGBEYOME INVITE L'OPPOSITION A LA VIGILANCE AU COURS DES DISCUSSIONS



Suite à l'annonce de l'ouverture du dialogue entre pouvoir de Lomé et la coalition des 14 partis politiques de l'opposition, le 15 février prochain à Lomé, certains  acteurs politiques se félicitent de cette décision des togolais d’aller à la table de négociation. C'est le cas de l'Organisation pour Bâtir dans l'Union un Togo Solidaire (OBUTS) qui invite, par le biais d'un communiqué, les protagonistes de la crise qui gangrène le Togo depuis 6 mois déjà, à faire preuve de bonne fois afin qu'une sortie de crise soit trouvée à l'issue du dialogue.

Comme l'a fait le NET de Gerry Taama et bien d'autres formations politiques, l'OBUTS n'a pas manqué de saluer à son tour l'avancée remarquable enregistrée dans la démarche vers la résolution de la crise. Elle se félicite de la date du 15 février annoncé pour entamer les discussions.

"La formation politique OBUTS prend acte avec le plus grand intérêt, du contenu de la communication délivrée par les émissaires des éminents médiateurs ghanéen et guinéen aux termes de laquelle tous les protagonistes de la crise togolaise sans exclusive, sont conviés au dialogue politique dont l’ouverture des pourparlers est programmée pour le 15 février prochain", souligne le communiqué rendu public par le parti OBUTS.

Vu qu'une date est désormais retenue pour le dialogue, OBUTS en appelle au gouvernement à tout mettre en œuvre afin que les discussions aboutissent réellement à une sortie de crise. Elle invite par la même occasion la coalition des 14 partis de l'opposition et l'ensemble de la classe de l'opposition, à rester vigilants tout en contribuant à la réussite du dialogue.



"La formation politique OBUTS exhorte le gouvernement à prendre les mesures idoines en vue de la tenue effective du dialogue politique tant attendu par le peuple togolais, de veiller à ce que ce dialogue politique soit le plus inclusif possible, et d’œuvrer à tous égards à son succès. La formation politique OBUTS encourage par ailleurs ses con frères de l’opposition républicaine à s’engager pleinement et avec vigilance dans ce dialogue politique, qui cristallise tous les espoirs du peuple togolais". C'est en ces termes que  Agbéyomé Kodjo(Photo) attire l'attention des deux protagonistes.

En rappel, le dialogue est certes annoncé pour le 15 février mais les participants et l'ordre du jour ne sont pas encore connus.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire