DIALOGUE POLITIQUE : LA COALITION DES 14 PARTIS SE TOURNE VERS DIEU



En attendant l'ouverture effective du dialogue le 15 février prochain, la coalition des 14 partis de l'opposition s'en remet au créateur. Elle organise les 9 et 11 février prochains des prières musulmanes et chrétiennes pour confier au Seigneur les discussions inter togolaises.

Se montrant de plus en plus sceptique face au dialogue qui s'annonce, la coalition des 14 partis de l'opposition fait désormais recours à Dieu pour sa réussite. Dans un communiqué rendu public, elle demande à ses militants et sympathisants sans distinction d'obédience religieuse, de prier et confier le dialogue entre les mains du Tout Puissant.


"Pour confier au Seigneur les discussions qui vont s’ouvrir, le 15 février 2018, afin qu’elles permettent de trouver des solutions justes et durables aux aspirations profondes du peuple togolais, aspirations à l’alternance politique, à la démocratie, à l’édification d’un Etat de droit, au développement et à la paix, la Coalition des 14 partis politiques invitent les populations togolaises, à assister ou à s’unir d’intention aux prières, cultes et messe du vendredi 09 et dimanche 11 Février 2018", peut-on lire dans le communiqué.

Les militants sont ainsi donc conviés à une prière musulmane à la Mosquée d’Agoè-Zongo le vendredi, à une messe catholique en l’Église Cristo Risorto de Hedzranawoé et à un culte au Temple Méthodiste de Kégué, le dimanche. Le même jour, un culte protestant à L’Église Évangélique Presbytérienne du Togo de Nyékonakpoé est prévu.

Ces prières sont dites afin que le Créateur intervienne dans le déroulement du dialogue. En rappel, la coalition a déjà organisé en 6 mois une trentaine de manifestations populaires de protestations sans parvenir à "renvoyer" Faure Gnassingbé du pouvoir.

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire