ENFIN LE DIALOGUE S’OUVRE LE 15 FÉVRIER !



Annoncé pour une sortie de crise, le dialogue inter togolais s’ouvre le 15 février à Lomé. C’est une annonce des émissaires des présidents ghanéen et guinéen en mission dans le pays pour mettre d’accord le pouvoir et l’opposition sur l’essentiel avant les discussions sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles. Mais le ministre ghanéen de la sécurité, Albert Kan-Dapah et le ministre d'État guinéen, Tibou Kamara conditionnent l’ouverture du dialogue par la cessation des manifestations publiques.

Dans un communiqué, après des échanges et des consultations avec le pouvoir et l’opposition, les deux ministres indiquent l’ouverture du  dialogue pour le 15 février et une fois ouvert les préalables de l’opposition seront pris en compte.

Ainsi, après l’ouverture du dialogue, la libération des personnes arrêtées dans le cadre des incendies des marchés de Kara et de Lomé et des personnes arrêtées dans le cadre des manifestations depuis le 19 août seront examinées.

Et en vue de la réussite du dialogue, les deux émissaires ont exhorté les deux camps à mettre fin aux manifestations publiques.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire