FOJEC 2018: DE JEUNES CHRÉTIENS S'UNISSENT POUR LA PROMOTION DE L'ENTREPRENEURIAT



Du 26 au 29 avril prochain, se tiendra au Centre Togolais des Expositions et Foire (CETEF), la deuxième édition du Forum des Jeunes Entrepreneurs Chrétiens (FOJEC). L'information a été portée à la connaissance de la presse locale mercredi au cours d'une conférence de presse animée par l'association Vision des Initiatives de Restauration de l’Afrique (VIRA), initiatrice du projet.
 
La deuxième édition du FOJEC qui sera couplée d’un concours de sélection de meilleurs entrepreneurs, permettra aux chrétiens de jouer leur partition dans  la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes au Togo. Elle  est placé sous le thème : « L’entrepreneuriat biblique, moteur de transformation des nations ».
D'après Jeff Mgliwè Simdinatome, coordinateur national du FOJEC, il s'agit pour VIRA de faire prévaloir des valeurs qui vont concourir à l’assaisonnement de l’entrepreneuriat qui peut véritablement avoir de l’impact sur le développement du Togo.
« Le FOJEC est un cadre d’échanges et de partage d’expériences entrepreneuriales entre les jeunes chrétiens ou non en vue de promouvoir l’entrepreneuriat au niveau de cette couche de la société. C’est une action citoyenne de développement qui aboutira à la création du Fonds Chrétien de l’Entrepreneuriat et de Développement (FOCED) en vue de financer 3000 jeunes entrepreneurs chrétiens d’ici 2020 et la création d’un bulletin d’informations sur l’entrepreneuriat », a-t-il souligné.

« Le FOJEC a pour vision de combattre la pauvreté et le chômage par la mobilisation, l’équipement et l’encadrement des jeunes pour les initiatives entrepreneuriales afin de créer des emplois et impacter positivement leur environnement », a-t-il ajouté.
Au cours de cette 2ème édition, les organisateurs du Forum entendent réunir près de 1000 jeunes à travers plusieurs thématiques sur l’entrepreneuriat qui seront développées, par des orateurs nationaux et internationaux. Ils visent ainsi à impacter au moins 5000 jeunes particulièrement ceux en chômage, ceux qui sont issus des écoles ou centres de formation du Togo.
Au-delà des communications prévues, la deuxième édition  du FOJEC sera également marquée par une mini-exposition des produits « Made in Togo ». Quant au concours, il permettra de  primer cinq jeunes entrepreneurs.
Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire