LE CJD APPELLE A UNE SOCIÉTÉ CIVILE RESPONSABLE DANS LA RÉSOLUTION DE LA CRISE AU TOGO



« Résolution de la crise sociopolitique togolaise : rôles et responsabilités de la société civile », c’est le thème d’un atelier d’échanges et de réflexions des organisations de la société civile (OSC) tenu mercredi à Lomé. Organisés par le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) et l’Union des Organisations Non Gouvernementales du Togo (UONGTO), cet atelier a été l’occasion pour les organisateurs de dénoncer les agissements de certaines OSC dans la crise sociopolitique appelant à la démission de Faure Gnassingbé, le président légalement élu du pouvoir. 

Pour le CJD et ses partenaires, la société civile a pour rôle  de défendre l’intérêt général et les droits socioéconomiques et non de servir de béquille à des partis politiques dans la crise que traverse le Togo depuis 2017.

« Au moment où nous nous battons sans relâche, depuis le début de la crise sociopolitique dans notre pays, aux côtés de plusieurs autres voies qui se sont levées pour contribuer à la résolution de cette crise et pour consolider les positions discordantes, certaines organisations se réclamant de la société civile, se sont au contraire teintées  et sont rentrées dans une logique les conduisant à réclamer le départ du chef de l’État, alors même que le principe du dialogue a été accepté », a déclaré Médissa Sama, chargée de projet au CJD.

Tout en condamnant cette démarche de ces OSC, le CJD et ses partenaires demandent au gouvernement de les  sévir afin de les amener au respect des textes.

« Nous demandons au gouvernement de prendre ses responsabilités, soit pour clarifier le statut de ces OSC, soit pour les sanctionner, conformément aux lois qui régissent le statut des OSC », a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, le CJD et ses partenaires se sont félicités du dialogue politique qui s’ouvre jeudi à Lomé en vue d’une sortie de crise.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire