LES VRAIES RAISONS DE L’ARRESTATION DE FOLY SATCHIVI



Ils seraient au moins une dizaine d’étudiants dont Foly Satchivi, le président de la Ligue Togolaise des Droits des Étudiants (LTDE), Foly Satchivi à être  arrêtés par la police mardi,  alors qu’ils s’apprêtaient à animer une Assemblée générale sur le campus universitaire de Lomé pour exiger entre autres l’augmentation des tranches et leur sortie avant le début des examens, la fin du système des « un coup K.O. » et la reprogrammation de toutes les unités d’enseignements, la suppression des critères d’octroi de tranches et l’augmentation du débit de la connexion.

Contacté par Gapola, le Prof Dodzi Kokoroko, président de l’Université de Lomé, confirme les arrestations. 

« Quand les étudiants avec des frondes, lances et acide dans des bidons pour s'en prendre à la police universitaire, nous devons agir et je confirme l'information. Ils sont à la DPJ » a-t-il déclaré.

Rappelons que Foly Satchivi (Photo), fut arrêté en 2017 sur le campus universitaire de Lomé, jeté à la prison civile de Lomé puis condamné à douze (12) mois de prison avec sursis en 2017.



Alors que sa peine court, il récidive en se faisant arrêter presque pour les mêmes motifs.

La question que beaucoup d’observateurs  se posent est de savoir si Foly Satchivi serait en mission commandée avec sa LTDE pour déstabiliser le campus et fait échouer les réformes engagées par le Prof Didzi Kokoroko et son équipe. Selon leurs avis, l’actuel président de l’Université de Lomé serait l’un des plus coopérants que ce Temple du Savoir ait connu.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire