ANNONCE DE LA RÉVISION DES LISTES ÉLECTORALES : UNE PROVOCATION DU GOUVERNEMENT ?


Le processus électoral suit son cours. En attendant un compromis entre acteurs politiques et la fixation de la date des échéances électorales, les togolais en âge de voter sont invités à la révision des listes électorales.
 
Dans une note adressée vendredi par le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, les préfets ont été informés de la mise en place des Comités des Listes et Cartes (CLC) par la CENI. Toujours par le biais de cette note, ils ont été informés du démarrage dans les prochains jours de la révision des listes électorales.
En vue du bon démarrage de cette phase du processus électoral, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Baoubadi Bakai, directeur de cabinet dudit ministère invite les préfets à lui faire parvenir au plus tard le 09 avril prochain, sur un papier et en format électronique, les noms et prénoms des représentants de l’administration et ceux de la chefferie traditionnelle devant siéger dans chacun des CLC.
L'annonce de cette phase du processus électoral, rappelons-le, intervient alors que le gouvernement s'est engagé au cours du dialogue inter togolais  à suspendre le processus électoral. Que s'est-il passé en espace d'une semaine pour que le gouvernement renonce à sa promesse ? Juste pour provoquer la coalition des 14 partis de l'opposition ? Nous le seront dans les prochains jours.

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire