GUERRE DE LEADERSHIP DANS L'OPPOSITION : LA COALITION DES 14 DÉJÀ À L'AGONIE ?


Depuis les manifestations du 19 août contre le régime de Faure Gnassingbé, la coalition de l'opposition fait des réseaux sociaux, surtout whatsapp son canal principal de communication. Une stratégie communicationnelle qui jusque-là porte ces fruits. Mais depuis quelques jours, elle  sème  le floue  dans l'esprit des militants et sympathisants de la C14  et met  en doute l'unicité d'action de cette coalition.

La coalition, généralement pour appeler ses manifestants à descendre dans les rues pour protester contre le régime de Faure Gnassingbé, passe par les réseaux sociaux notamment Whatsapp. Soit elle publie des communiqués, soit elle partage des messages vocaux via les groupes Whatsapp. Et cela leur réussit bien à mobiliser les togolais à leur cause.

Mais comme on le dit "tout ce qui est sur le net, n'est pas net", l'utilisation de whatsapp comme moyen de communication créé du floue désormais dans l'esprit des militants de la C14. 

Il y a quelques jours, le Parti National Panafricain (PNP), principal instigateur de la lutte populaire annonçait, par l'entremise d’Ouro Djikpa Tchatchikpi, conseiller du leader du PNP,  une série de quatre jours de manifestation à compter du 20 mars. Une annonce faite via un message vocal sur whatsapp le lundi 12 mars dernier. Au moment où ce vocal de mobilisation circulait sur les réseaux sociaux, une note d'information de manifestation de la C14 était sur la table du ministère de l'administration territoriale. 

Ce vocal de mobilisation partagé sur les réseaux sociaux a été très rapidement repris par la presse. Pendant ce temps, la coalition tarde à sortir un communiqué pour confirmer la manifestation.

Coup de théâtre, dans la journée de samedi 17 mars, le leader du PNP, Tikpi Atchadam, dans un audio sur whatsapp, informe du report de la manifestation. Le lendemain, Eric Dupuy, secrétaire national à la communication de l'ANC indique que la coalition n'a jamais appelé à une manifestation. Évidemment puisqu'aucun communiqué de la coalition n'a été rendu public et circulé sur les réseaux sociaux comme ce fut le cas  lors des précédentes manifestations. 

Ce spectacle offert par la coalition sur les réseaux sociaux vient, sans doute, donner raison à ceux qui jugent occasionnelle le regroupement des 14 partis de l'opposition et confirme le conflit de leadership au sein du regroupement. Les leaders de la coalition seraient-ils incapables de tenir le même langage ?  Il est sans équivoque que la guerre de leadership est déclarée. Voilà pourquoi l'on se demande si la coalition est déjà à l'agonie ?

Esaïe EDOH
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire